Horlogerie : nouvelle formation !

par | 27 Juin 2007

Avec son nouveau cours de formation horlogère option posage-emboîtage, l’ifage innove toujours et répond de manière précise aux besoins du marché. Rencontre avec Julien Gandolfi, formateur en théorie et pratique horlogère.

D’où vient l’idée de ce nouveau module?
Les entreprises horlogères ont besoin de collaborateurs bien formés. L’horlogerie est en plein boom, ce cours a été créé dans le but de répondre à ce dynamisme. Après avoir obtenu le premier module option assemblage, la personne intéressée peut compléter sa formation en obtenant le diplôme de posage-emboîtage. Ce nouveau cours est promis au succès. Des élèves de la première promotion ont d’ailleurs signé un contrat fixe dans de grandes entreprises horlogères avant même la fin de la formation. L’ifage dispense des cours directement utiles aux entreprises.

Posage-emboîtage, expliquez-nous.
Le monde de l’horlogerie est très petit. Les formations doivent être de haute qualité. Nous n’avons pas le droit à l’erreur. Les étudiants sont formés à des tâches importantes bien précises d’opérateurs. Il s’agit pour eux d’apprendre à poser le cadran, les aiguilles, sur le mouvement et de mettre l’ensemble dans son boîtier. Tout doit être fait avec le plus pur souci du détail, de la perfection et de la propreté. Au bout de la formation, les étudiants sont capables de démonter complètement un produit fini, de le nettoyer et de le refaire entièrement.

Comment s’organisent la formation?
La durée totale de la formation option posage-emboîtage est de 5 à 6 mois avec 180 périodes seulement pour l’horlogerie. Les étudiants suivront aussi des cours de micromécanique, de dessin, de mathématiques et de géométrie. Tous les renseignements sont sur www.ifage.ch. Pour ma part, je leur dispenserai des cours sur la théorie et la pratique horlogère. Il s’agit pour moi d’éveiller leur passion pour l’horlogerie. Je fais tout pour qu’ils se prennent au jeu de la technique horlogère au fur et à mesure des cours.

Si je suis la formation, qu’apprendrais-je lors du premier cours de théorie?
Le cours commence par une présentation de tout l’outillage utilisé en horlogerie. Les étudiants apprennent entre autres à utiliser des «potences» pour poser des aiguilles, des «leviers aux aiguilles» pour les enlever… Nous les familiarisons aussi aux systèmes de production industrielle comme le «poste séquentiel», l’établi mécanique pour les opérations de production. Du simple outil à la machine, l’opérateur doit maîtriser son savoir-faire sur toute la ligne.

Pour vous, quelles sont les qualités d’un bon horloger?
L’horloger doit tout connaître d’une montre. Nécessairement, il doit être précis, ordonné, patient, méticuleux…Il doit aussi être pratique et avoir une capacité d’analyse pointue. La moindre pièce d’un mouvement a toute son importance. En cette matière, il y a peu de demi-mesure. Cela fait partie de notre métier, il faut que tout soit parfait. La finition doit être exceptionnelle.

img5209.jpg

Julien Gandolfi, formateur en Théorie et Pratique horlogère

Découvrez également :

1 semaine pour 1 emploi : l’opération nord-iséroise maintenue à Villefontaine

Organisé du 1er au 9 octobre en région Auvergne-Rhône-Alpes, l'événement se donne pour objectif de répondre à la crise économique tout en s'adaptant aux risques sanitaires. En Isère, en combinant rendez-vous physiques et digitaux, ce ne sont pas moins de 16 événements...

Marie-Pierre Montoro-Sadoux à la tête de Chambéry-Grand Lac économie

Première adjointe au maire d’Aix-les-Bains et conseillère régionale, Marie-Pierre Montoro-Sadoux  succède à Xavier Dullin à la présidence de Chambéry- Grand Lac économie. Lancé en 2017, le syndicat mixte œuvre au développement économique du territoire....

Votations : un vent progressiste souffle sur Genève et la Confédération

Rejet de l’initiative dite « de limitation » de la libre circulation, adoption d’un salaire minimum et d’un véritable congé paternité, initiative en faveur d’une nouvelle mobilité… Les Suisses s’ouvrent franchement au progrès social. Les résultats des votations du...

Crise : vers un retour anticipé à la normale

Patrick Croissandeau, directeur de la Banque de France dans l’Ain, a fait le point sur les dernières prévisions, plus favorables en septembre qu’en juin.  « Par rapport aux différents scénarios envisagés, nos pré­visions de septembre compa­rées à celles de...

Sportivement, économiquement, la JL rebondit

Pas d’équipe sans leader, pas de leader sans équipe ! Les 4e rencontres du leadership de la JL bourg basket ont étudié sportivement le sujet, tout en lançant la saison. À la JL Bourg Basket, la saison 2019-2020 qui s’est achevée pré­maturément à la 25e journée avec le confinement, c’est l’histoire de la bouteille à […]

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.