La quatrième édition de la Conférence Internationale sur la Recherche Translationnelle en Radio‐Oncologie (ICTR 2009) sera organisée, du 11 au 13 mars, au Centre International de Conférences de Genève (CICG). Créée en 2000 et jusqu’ici tenue tous les trois ans à Lugano, elle sera organisée pour la première fois et dans les années futures à Genève. Cette décision avait en effet été prise en 2006 par le Comité Organisateur des conférences ICTR, au moment où son fondateur, le PD Dr Jacques Bernier, avait rejoint le Groupe Genolier.

La recherche translationnelle constitue, avec la recherche fondamentale et la recherche clinique, l’un des piliers des récents développements et progrès en Oncologie. Cette recherche, également appelée «recherche de transfert», constitue le réel trait d’union entre les études de science fondamentale réalisées en laboratoire, telles que celles sur le génome en biologie ou celles sur les particules ionisantes en physique nucléaire, et les premières applications cliniques des découvertes faites dans ces domaines.

Durant les deux dernières décennies, la recherche translationnelle s’est érigée en véritable pierre angulaire de toutes les stratégies de «Research & Development», promues tant au niveau des instituts nationaux de lutte contre le cancer, qu’à celui des grands laboratoires et instituts spécialisés, impliqués dans le diagnostic et le traitement du cancer. Dans cette optique, la prochaine Conférence ICTR a pour objectif de mettre en exergue les résultats les plus significatifs obtenus ces trois dernières années, dans le domaine de la radio‐biologie, radio‐physique médicale et radio‐oncologie.

Plus de 350 scientifiques et médecins, venant d’Europe, d’Amérique et d’Asie, présenteront les résultats de leurs travaux et discuteront des stratégies de recherche qui seront à privilégier à moyen et long terme en oncologie à l’échelle supra‐nationale. En effet, les conférences ICTR sont internationalement considérées comme le point de rencontre de référence pour les scientifiques impliqués dans la recherche de transfert radio‐biologique et radio‐physique. Cette année, la Faculté réunie par le PD Dr Bernier et le Comité Scientifique comprendra plus d’une centaine d’experts, spécialistes dans les mécanismes de réponse cellulaire aux radiations et agents biologiques.

Le «fil rouge» d’ICTR 2009 est celui des stratégies dites de «multi‐ciblage» pour le traitement des tumeurs malignes, à savoir l’utilisation de plusieurs cibles thérapeutiques au sein de la cellule maligne. Citons par exemple l’utilisation concomitante de radiations ionisantes visant à détruire, par des actions directes et indirectes, l’ADN contenu dans le noyau de la cellule, ou encore de médicaments modulant les messages biomoléculaires émis au sein du cytoplasme, renforçant l’action de l’irradiation au niveau nucléaire.

Comme lors des précédentes éditions, ICTR 2009 constituera un forum de discussion unique entre les physiciens (illustrant les progrès réalisés dans les domaines de la radiothérapie à haute précision tels que l’IMRT, l’IGRT, et l’hadronthérapie comme les protons ou les ions carbone), les biologistes et les cliniciens (démontrant l’efficacité majeure de traitements associant les radiations ionisantes à la chimiothérapie et aux tous nouveaux agents «biomoléculaires», notamment dans le cadre des cancers du cerveau, de la sphère O.R.L., du poumon, du sein, de la prostate, du rectum et des affections lymphomateuses.)

Présidée par Jacques Bernier, Chef du Service de Radio‐Oncologie à la Clinique de Genolier et au Centre Privé de Radio‐Oncologie de Genève, la prochaine Conférence ICTR jouira d’un support scientifique et d’un partenariat extrêmement large: outre la collaboration de l’Université et de l’Hôpital Universitaire de Genève, plusieurs Institutions/Fondations fédérales et internationales sont partie prenante dans l’organisation d’ICTR 2009: entre autres, l’European School of Oncology (ESO), l’European Organisation for Research and Treatment of Cancer (EORTC), l’Union Internationale contre le Cancer (UICC), la Ligue Suisse contre le Cancer, et la Fondation FARO (Foundation for the Advancement of Radiation Oncology) de Genève.

img12024.jpg

La quatrième édition de la Conférence Internationale sur la Recherche Translationnelle en Radio‐ Oncologie (ICTR 2009) sera organisée, du 11 au 13 mars, au Centre International de Conférences de Genève (CICG).