Peter Hobden est l’un de ces hommes non‐conformistes au parcours étonnant qui choisit un jour de suivre ses aspirations. En 2005, après 25 années passées au CICR dans l’informatique, il décide de changer radicalement d’orientation professionnelle. Fasciné par l’image et sa transcription, ce Carougeois d’adoption crée en 2005 sa propre entreprise, « Peter Hobden Images ». Il développe un important travail photographique et numérique qui donnera notamment naissance aux calendriers « Carouge 2007 », « Carouge 2008 » et « Genève 2008 ».
Sa passion l’amène ensuite tout naturellement vers un nouveau moyen d’expression, la peinture. C’est une révélation. En deux années seulement, par‐delà la justesse de ses compositions, il acquiert une liberté artistique qui lui permet de conférer une dimension plus affective, personnelle et poétique à ses univers de prédilection. Il s’en dégage une impression
d’assurance, une sérénité et une sensibilité exacerbée. Les rues, les paysages genevois et provençaux qu’il affectionne tant en sortent magnifiés avec grâce et puissance. Les acryliques sur toile de Peter Hobden seront exposés à l’Espace Delafontaine de la Ville de Carouge du 4 au 13 juin 2009; le vernissage aura lieu le 3 juin dès 17h30.

De l’informatique…
A l’issue de ses études en langues modernes à l’Université de Westminster/Londres, Peter Hobden débute son parcours professionnel en 1980 au sein du CICR. Pendant plus de 20 ans, il occupe successivement les postes de chef de projet et développeur informatique. Considéré comme un génie de l’informatique, il conçoit des solutions originales, solides et efficaces. Artiste dans l’âme, il vit toutefois de plus en plus mal son statut d’employé et les structures imposées; s’échafaudent alors en lui les prémices d’une transition capitale.

…à l’art
En 2005, il choisit de vivre sa passion pour la photographie ‐ en particulier l’image numérique ‐ et opte pour l’indépendance. « Peter Hobden Images » voit alors le jour et marque le début d’une aventure à la fois artistique et créative. Au gré de ses envies et à la demande de ses clients, il réalise des images originales mises en scène sous forme de cartes de voeux, cartes postales, cartons d’invitation ou encore tableaux ; il est d’ailleurs l’auteur des calendriers « Carouge 2007 », « Carouge 2008 » et « Genève 2008 », des réalisations qui remportent un franc succès auprès d’un public touché par la sensibilité et la poésie qui s’en dégagent. Parallèlement, il soutient également d’autres artistes et publie notamment en novembre 2007 un ouvrage des œuvres de Robin Coupland dédiées à la thématique de la Biologie de l’Amour.

La puissance de la peinture pour exprimer ses émotions
Poursuivant son évolution personnelle et désireux d’enrichir ses prises de vue, Peter Hobden débute fin 2006 des cours de dessin puis de peinture; il est immédiatement conquis par ce nouveau moyen d’expression. La puissance de la peinture lui permet de coucher sur la toile ses émotions et sensations vécues au quotidien: des moments passés à Carouge, des détours par Genève ou des escapades en Provence.

Sa peinture, initialement timide et méticuleuse, se transforme au fil du temps. Ses coups de pinceau prennent de l’ampleur. Les couleurs s’enrichissent et les contrastes se marquent. Il atteint l’équation « lumière‐forme‐rendu expressif » avec maîtrise et grande sensibilité. Les clairs‐obscurs de bleus profonds et d’or‐lumière trouvent leur harmonie dans de larges touches audacieuses dont l’authenticité émeut et marque l’esprit.

Le cinéma Bio de Carouge rescapé d’une modernisation à tout‐va, la Rue du Marché à l’aube, l’arrêt Place d’Armes un après‐midi pluvieux, un mas dans les Alpilles… autant de toiles qui sont à l’image de son épanouissement et le reflet de sa sensibilité exacerbée.

Pour de plus amples informations : www.paint2d.com.

img12485.jpg

Les peintures de Peter Hobden seront exposés à l’Espace Delafontaine de la Ville de Carouge du 4 au 13 juin 2009.