Immobilier : se loger reste un casse-tête en Savoie et Haute-Savoie

par | 10 mai 2024

Entre baisse de l’offre et hausse des prix, le marché de l’immobilier se grippe en Savoie Mont Blanc.

Territoire prisé par les acquéreurs de biens immobiliers souvent appelés par l’emploi, Savoie Mont-Blanc croule sous les demandes de logements alors que l’offre se raréfie. Si la destination reste un peu plus préservée que le reste de l’Hexagone par le ralentissement du marché immobilier, elle n’y échappe pas. Entre 2022 et 2023, les transactions immobilières ont chuté de 14 % sur les deux départements (-18 % en France) selon la Chambre interdépartementale des Notaires de Savoie.

L’inflation, le report des hausses de charges des matériaux sur les coûts de construction, l’augmentation des taux d’emprunt bancaires et l’obligation prochaine de consommer moins de foncier (loi Zan pour zéro artificialisation nette).

En conséquence, les volumes de transactions sont en repli de 8,7 % sur l’ensemble des biens (-7,8 % en Haute-Savoie, -10 % en Savoie) sur une année. Le volume de vente des appartements anciens régresse de 5,5 %, celui des appartements neufs de 8 % et des maisons anciennes de 11 %.

+5,9% : c’est la hausse sur les appartements anciens sur Annecy en 2023, avec 5 200 €/m² médian.

Chambre interdépartementale des Notaires de Savoie

Moins de terrains

Le marché des terrains à bâtir voit les ventes diminuer de 24 %, conséquence notamment du ralentissement du marché de la construction. Et la tendance ne semble pas s’infléchir. « La production de logements neufs n’est pas à la hauteur et sans production, pas de renouvellement dans l’offre disponible », indique Nicolas Bouvier, notaire à Aime-la-Plagne.

En corollaire, la raréfaction des biens attise leur cherté. Sur un an, la valeur des appartements anciens a ainsi augmenté de 6,8 %, en neuf de 4,9 % tandis que celle des maisons s’est accrue de 5,3 %.

Entre octobre 2022 et septembre 2023, la Chambre interdépartementale des Notaires de Savoie a ainsi enregistré 2 479 ventes de maisons anciennes en Savoie, avec un prix médian de 2 860 €/m² et 4 084 en Haute- Savoie pour un indice médian de 4 170 €/m² ; 104 ventes en neuf (3 500 €/m² en médian) en Savoie et 302 (4 690 €/m²) en Haute-Savoie.

Sur le segment des appartements anciens, 5 620 unités ont été cédées (3 800 €/m² en prix médian) en Savoie et 9 576 en Haute-Savoie (4 170 €/m²). Pour les appartements livrés neufs, la Savoie en a dénombré sur cette période 1 191 (4 950 €/m²), la Haute- Savoie 3 616 (5 070 €/m²). Enfin, 570 terrains ont été commercialisés en Savoie (130 €/m² en prix médian) et 885 en Haute-Savoie (250 €/m²).

Globalement, les volumes ont chuté sur tous les segments de 12,9 % en Savoie et de 14,8 % en Haute-Savoie selon la Fnaim Savoie Mont Blanc ; en particulier -5,5 % pour les appartements anciens, -8 % pour les appartements neufs, -11 % pour les maisons anciennes.

Si les notaires des Savoie misent sur un apaisement des cours sous un an, l’incapacité d’investissement risque, en revanche, de perdurer davantage chez les particuliers comme chez les professionnels.

Au registre des valeurs records en vente d’appartement au m², Val d’Isère (14 185 €), Courchevel (12 009 €) et Méribel (10 374 €) devancent Megève (10 323 €) et La Clusaz (9 906 €) selon la FNAIM Savoie Mont Blanc.


Raphaël Sandraz


Cet article est issu de notre magazine « Savoie Mont Blanc en chiffres 2024 », disponible au format liseuse en ligne ou au format papier.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Découvrez également :

Votre magazine ECO Savoie Mont Blanc du 17 mai 2024

100% en ligne, feuilletez directement votre magazine ECO Savoie Mont Blanc n°20 du 17 mai 2024 sur ordinateur, tablette ou smartphone. Réservé aux abonnés. Édition Savoie (73) : Édition Haute-Savoie (74) : Le saviez-vous ?Vous pouvez afficher la publication en...

LIRE LA SUITE

Publicité