La ligne de tram Cornavin-Meyrin-CERN (TCMC) a été mise en service de Cornavin aux Avanchets le 8 décembre 2007. Cette première étape a été inaugurée en présence de MM. Moritz Leuenberger, conseiller fédéral en charge du département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC), Robert Cramer et Mark Muller, conseillers d’Etat, Rémy Pagani, conseiller administratif de la Ville de Genève, Patrice Plojoux, président du Conseil d’administration des Transports publics genevois (TPG) et Thierry Apothéloz, maire de Vernier.

Ce nouveau tronçon de 3,6 km, le plus long d’un seul tenant qui ait été réalisé depuis que Genève a entrepris de reconstruire son réseau de trams, sera emprunté par deux lignes: la ligne 16, qui jusqu’à ce jour reliait déjà Moillesullaz à Cornavin, et la nouvelle ligne 14, qui relie désormais Les Avanchets au Bachet-de-Pesay, via Plainpalais et Carouge.

En décembre 2009, le tram rejoindra Meyrin/Cité et, en décembre 2010, le CERN. Par la suite, selon les projets annoncés par les autorités françaises, il traversera la frontière pour poursuivre sa route jusqu’à St-Genis. Par rapport au bus, le tram offre une capacité de transport nettement supérieure, ce qui est nécessaire pour desservir aujourd’hui Meyrin/Cité, les véhicules étant jusqu’à maintenant souvent surchargés même en dehors des heures de pointe. Sur l’axe de Meyrin, le tramway doublera l’offre par rapport aux bus 9 et 29. Par ailleurs, sur le plan environnemental, le tram présente l’avantage d’être silencieux et de n’émettre aucun gaz polluant. A noter également que la diminution du trafic motorisé qu’entraînera la venue du tram devrait également amener une réduction des émissions de CO2.

img7196.jpg

En décembre 2009, le tram rejoindra Meyrin/Cité et, en décembre 2010, le CERN.