Etabli par l’Office cantonal de la statistique (OCSTAT), l’indice genevois des prix à la consommation recule de 1,1 % en janvier 2007 et se fixe à 99,7 points (décembre 2005 = 100). Entre janvier 2006 et janvier 2007, l’indice fléchit de 0,1 %.

L’indice du groupe alimentation et boissons non alcoolisées progresse de 1,0 % en un mois (+ 0,8 % en un an), en raison principalement de mouvements de prix saisonniers.
L’indice du groupe habillement et chaussures se replie de 17,8 % en trois mois (– 3,7 % en un an), en raison des traditionnels soldes de janvier.
Dans le groupe logement et énergie (– 1,6 % en un mois; + 0,0 % en un an), les tarifs de l’électricité sont en baisse (– 15,6 % depuis la dernière adaptation), de même que les prix du mazout (– 6,0 % en un mois; – 8,8 % en un an).
Le recul de l’indice du groupe santé (– 0,5 % en trois mois; – 0,4 % en un an) s’explique essentiellement par la diminution des tarifs des prestations médicales (– 2,0 % depuis la dernière modification) et celle des prix de médicaments (– 0,4 % en trois mois; – 7,2 % en un an).
Dans le groupe transports (+ 0,1 % en un mois; – 0,2 % en un an), les tarifs aériens diminuent (– 7,4 % en trois mois; – 4,6 % en un an), de même que les prix des carburants (– 0,3 % en un mois; – 2,2 % en un an), tandis qu’augmentent les prix des voitures (voitures neuves : + 0,4 % en
trois mois; + 1,0 % en un an; voitures d’occasion : + 2,8 % en trois mois; + 0,5 % en un an) et les prix des autres prestations pour le transport individuel (+ 3,1 % en trois mois; + 5,0 % en un an).
La hausse de l’indice du groupe restaurants et hôtels (+ 1,7 % en trois mois; + 1,4 % en un an) est surtout due à l’augmentation des prix dans l’hôtellerie (y compris établissements hors canton de Genève), qui progressent de 12,7 % en trois mois (+ 1,0 % en un an).

img2274.jpg

les prix dans l’hôtellerie ont augmenté