Un homme, né en 1977 et originaire du Cameroun, sans domicile connu, a enfreint les articles 90, 91 et 91A de la LCR (violation des règles de la circulation, conducteur pris de boissons et refus de la prise de sang). En effet, il a été interpellé le 13 août 2007 après minuit, en état d’ébriété présumé au volant de sa voiture alors qu’il roulait sur la rue de Neuchâtel en direction de la rue des Alpes. A noter que sa conduite était incertaine, ce qui a attiré l’attention de la police. Lors de son interpellation, les agents ont remarqué qu’il présentait des signes d’ébriété, ses yeux étaient injectés et son haleine sentait fortement l’alcool. Il a refusé de se soumettre au test de l’éthylomètre et a refusé la prise de sang, arguant du fait d’être innocent et étranger à tout délit.

img5825.jpg

Vu ce qui précède, l’homme a été conduit à la prison, à disposition du Juge compétent.