1m95, 35 ans, le canadien Jeff Toms est le géant des Grenat. Engagé pour les deux prochaines saisons par le GSHC, ce professionnel a joué quinze saisons en ligues professionnelles (NHL et ligues mineures nord-américaines, ligue russe et LNA). Autant dire que les playoffs, il connaît!

Comment se déroule ta saison à Genève?
C’était une année excitante! Se battre pour la première place pendant toute la saison nous a fait produire du très bon hockey. J’aurais juste souhaité ne pas me casser la main, mais ce genre d’événement malheureux arrive en hockey.

Que signifient les playoffs pour toi?
C’est le meilleur moment de la saison. L’atmosphère des playoffs doit être vécue en personne pour comprendre de quoi il s’agit. Cette saison, ce sera encore un peu plus spécial pour moi puisque j’ai participé aux playouts (c’est-à-dire contre la relégation) les saisons passées (avec Langnau); je suis donc heureux de pouvoir me battre à nouveau pour le titre.

Quel est ton meilleur souvenir des playoffs?
Mon meilleur (et pire) souvenir en playoffs, je l’ai vécu quand je jouais à Ambri et que nous avions amené Lugano jusqu’au septième match. Nous avions perdu et ils avaient été jusqu’au titre national, mais c’était une série extraordinaire qui ne sera d’ailleurs certainement pas oubliée au Tessin.

Quelle stratégie doit adopter le GSHC pour remporter le titre?
Nous devons jouer comme nous l’avons fait toute la saison. Les matches seront un peu plus durs et chaque joueur doit travailler pour atteindre notre objectif. Ce serait aussi bien d’avoir un petit brin de chance, de rester en santé, d’avoir un but ou un arrêt chanceux pour aller le plus loin possible.

Quel message voulez-vous faire passer aux fans?
Que les joueurs ont besoin de leur soutien car il est très important pour eux. Qu’ils ont été l’une des grandes raisons pour laquelle nous avons été dominants à domicile cette saison et que nous avons encore davantage besoin d’eux durant les playoffs!

img14900.jpg

Jeff Toms