L’homme afro-américain aurait du être exécuté ce jeudi 30 août dans son pénitencier américain du Texas. 6 heures avant l’heure fatidique, le gouverneur républicain du Texas, Rick Perry, a finalement décidé de ne pas confirmer la sentence mortelle par injection létale et de commuer sa peine de mort en peine de prison à vie. Soulagement dans le monde entier. Kenneth Foster n’est en faite pas coupable du crime pour lequel il a été condamné.

img6058.jpg

Foster et sa pettie famille