Les samedi 25 et dimanche 26 Janvier, aux Grands Ateliers de Villefontaine, les Rhône-Alpins ""pourront découvrir toutes les possibilités concrètes et applicables de la Construction Durable.
En famille, le grand public pourra expérimenter les nouveaux outils et matériaux constructifs, découvrir différentes facettes de l’éco-construction du Nord-Isère mais également se renseigner sur les modes de financement d’un projet, les bonnes questions à se poser avant de se lancer dans ce projet mais aussi sur les entreprises et artisans qualifiés localement.
Expositions, films et ateliers de démonstrations seront proposés pour dévoiler des méthodes de construction et de rénovation. Selon leurs projets, les visiteurs repartiront avec de nombreuses astuces pratiques, finançables et réalisables pour la maison !
Avec cette Biennale, et l’implication des Chambres consulaires et des Fédérations et Syndicats interprofessionnels (FFB et CAPEB Rhône-Alpes), le Nord-Isère démontre sa capacité à fédérer autour de problématiques d’avenir et s’impose comme un territoire d’excellence dans le domaine de la construction / rénovation durable.
La Biennale de l’éco-construction est un événement faisant place aux démonstrations et aux échanges à travers des animations afin de fournir des réponses très concrètes à des enjeux de confort, de santé, d’économies financières.
La Biennale est organisée par les collectivités locales du Nord-Isère (CAPI et Vallons de la Tour) avec le soutien du secteur économique, associatif et de la formation, tels que les collectivités locales des territoires Porte des Alpes et Vals du Dauphiné, du Grand Projet Rhône-Alpes, de la Région Rhône-Alpes et du Pôle métropolitain.
Cette seconde édition de la Biennale de l’éco-construction du Nord-Isère mettra à l’honneur un territoire qui se mobilise pour être reconnu comme porteur d’innovation et de développement dans la construction durable. Parmi les acteurs à l’avant-garde, citons les Grands Ateliers, le Pôle Innovations Constructives, les centres de recherche de Lafarge ou Vicat qui entrainent dans leur sillage tout un tissu de PME, TPE et artisans.

Une Biennale ludique et utile pour le logement 
""Le Nord-Isère, situé au carrefour de plusieurs agglomérations urbaines dynamiques et bénéficiant d’un cadre de vie privilégié, est soumis à une arrivée importante de nouveaux habitants : 200.000 habitants aujourd’hui, plus de 230.000 à l’horizon 2020…
Dans le cadre du Grenelle de l’environnement, la France a adopté différentes mesures de réglementation thermique s’appliquant au bâti. La construction neuve est régie par la règlementation thermique 2012. De nouvelles exigences s’appliquent avec la règlementation thermique 2020 et les performances énergétiques des bâtiments peuvent encore être améliorées avec le Règlement Bâtiment Responsable 2020 qui se rapproche des exigences des bâtiments à énergie passive. Le bâtiment est autonome, puisqu’il produit autant d’énergie qu’il en consomme, atteignant une certaine performance dont l’éco-construction est la clé.
La qualité de réalisation des travaux est primordiale pour obtenir un résultat performant et diminuer sur le long terme les consommations énergétiques d’un bâti. C’est pourquoi, à partir du 1er juillet 2014, les aides publiques qui seront distribuées aux ménages qui réalisent des travaux de rénovation énergétique de leur logement seront conditionnées au recours à des professionnels se prévalant de signes de qualité RGE (Reconnu Grenelle de l’Environnement). Créée par les pouvoirs publics, cette mention accompagne la montée en compétence des entreprises pour assurer la qualité des travaux de rénovation énergétique. 
La filière construction durable a tous les atouts pour maintenir et créer de l’activité économique et des emplois sur le territoire. Elle contribue également à renforcer l’image du Nord Isère : un territoire à la pointe des innovations constructives. 
La manifestation est ouverte à toutes les personnes ayant un projet ou s’intéressant à l’amélioration de leur logement et au développement de la filière construction durable. L’en-trée est gratuite et l’événement accessible en famille. D’ailleurs, un parcours de découvertes ludiques et d'échanges sera proposé aux adultes et aux enfants en continu de 10 h à 18 h. Dans les objectifs, les organisateurs attendent la visite de 500 personnes sur le week-end !
La Biennale de l’éco-construction se veut ludique et conviviale à travers un programme d’animations accessibles à tous afin de faciliter les échanges avec les acteurs publics, professionnels et les autres citoyens du territoire.
Les visiteurs ne trouveront pas un salon avec des stands commerciaux mais des animations et ateliers avec des professionnels.
Pour cette 2e édition, les organisateurs frappent un grand coup en proposant deux invités de renommée pour un grand rendez-vous.
Tout d’abord, la Biennale “s’offre” une marraine en la personne de Dominique Gauzin-Müller, architecte et auteur. Elle réside en Allemagne et est spécialiste de la construction éco-responsable. Elle fera une présentation des usages de l’habitat chez nos voisins européens et animera un atelier surprise pour les enfants. Tout un programme !
Enfin, la Biennale va réveiller quelques souvenirs pour une génération d’entre nous avec la présence d’un invité d’honneur. Le célébrissime journaliste scientifique Michel Chevalet. Il sera présent samedi 25 janvier de 11 h à 15 h. Il commentera notamment “Ma Maison pour agir” qu’il a conçu et qui va rester en démonstration pendant trois ans sur le territoire grâce au partenariat noué entre la Fédération Française du Bâtiment Rhône-Alpes et Astus construction. 
La “maison pour agir” est une habitation à vocation pédagogique à énergie positive, autrement dit elle produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Alors, si vous voulez savoir “comment ça marche”, ne manquez pas ce rendez-vous d’exception.
Au programme
Samedi 25 et dimanche 26 janvier

Ateliers thématiques : présentation des réglementations, solutions techniques et financements par des professionnels du bâtiment. Durée : environ 45 minutes. Pas d’inscription préalable.

Samedi 25
– 10 h 30 : Atelier : Je rénove mon logement en pierre et en pisé
– 11 h 30 : Inauguration en présence de Dominique Gauzin-Müller, marraine de la Biennale et de l’invité d’honneur Michel Chevalet, ainsi que l’ensemble desd partenaires qui soutiennent l’organisation
– 14 h : Atelier : Je rénove avec ma copropriété / Visite guidée des Grands Ateliers. Durée approximative : 1 h / Visite de “Ma Maison pour Agir”. Rentrez dans une maison à énergie positive, commentée par Michel Chevalet / Spectacle : Terre Ephémère. 40 minutes (Collectif Terron, Espagne). De la terre projetée, étalée, effacée et mise en lumière sur toile.
– 14 h 30 : Construction en briques. Devenez les bâtisseurs de demain et expérimentez la logique de l’architecture et de l’empilement. A partir de 8 ans.
– 15 h : “Les usages de l’habitat chez nos voisins européens” par Dominique Gauzin-Müller. Marraine de la Biennale, écrivain et architecte, spécialiste de l’éco-construction / Atelier : Je construis un logement économe, sain et confortable.
– 16 h : Atelier : Je rénove ma maison des années 80 / Défi : familles à énergie positive – vos voisins le font, venez les rencontrer ! Faire 8 % d’économies d’énergie avec des gestes simples pour réduire ses factures / Quizz sur les éco-gestes. Apprendre à agir pour une meilleure planète. Pour adultes et enfants. Lots à gagner.

Dimanche 26
11 h 30 : Atelier : Je rénove ma copropriété / Spectacle : Terre éphémère
14 h : Atelier : Je rénove ma maison des années 80
15 h : Atelier : Je rénove mon logement en pierre et en pisé / Construction en briques
16 h : Atelier : Je construis un logement économe, sain et confortable
17 h : Atelier : J’adopte les bons gestes dans mon logement. Devenez les bâtisseurs de demain et expérimentez la logique de l’architecture et de l’empilement / Quizz sur les éco-gestes.

En pratique : Les Grands Ateliers à Villefontaine, de 10 h à 18 h. Entrée gratuite.
Rens. sur www.biennale-ecoconstruction.fr et actualité sur Facebook.
Texte : Carole Muet
""""


2015-01-22