La chapelle Saint-Joseph, sur les hauteurs de Cessieu, a retrouvé ""son âme. Et elle ne doit son salut qu’à une “bande de fous” ! Ce sont les mots employés par le maire, Christophe Brochard, au moment de l’inauguration des travaux. Dotés d’un certain enthousiasme, les bénévoles de l’association “Sauvegarde de la chapelle Saint Joseph de Cessieu” ont relevé le défi. A l’heure des allocutions, Joëlle Huillier, députée, Fabien Rajon, conseiller départemental et maire de La Tour-du-Pin, et Jean-Pierre Girard, 1er adjoint berjallien, étaient admiratifs.
""Jean-Claude Argoud, le président de l’association, rappelait que les travaux de restauration entamés en 2011 sont issus du fruit de 80 % de bénévolat. Pour les mener à bien, l’association a reçu un don de 15 000 euros. Le fruit des manifestations organisées par l’association a dégagé un bénéfice de 15 000 euros. Il a été dépensé 40 000 euros, mais, sans le bénévolat, il aurait fallut 150 000 euros pour remettre cette chapelle “debout”. Et ce n’est pas fini. Après la fresque, les bancs et les vitraux, l’association a des projets d’éclairage, de table d’orientation… Les bénévoles ont tout mis en œuvre pour que la chapelle Saint-Joseph “ressuscite”. Le chemin parcouru a été ponctué d’une bonne dose d’inconscience. Qu’importe, aujourd’hui, le résultat est là. L’équipe de Jean-Claude Argoud n’est pas prête de s’arrêter. Ils sont portés, pour ne pas dire transportés par ce que cette petite chapelle dégage. On pouvait ainsi entendre : «Lorsque nous étions gamins, on venait ici. C’est quelque chose qui fait partie du patrimoine. Qui fait partie de nous.»
Au sein de l’association, cette inauguration a ravivé la flamme de l’envie de poursuivre une belle aventure humaine !
Carole Muet

2017-06-21