Le jeudi 22 juin à Genève, la CNUCED a organisé un séminaire autour de son initiative sur les bio-carburants, en présence de son Secrétaire Général, Monsieur Supachai Panitchpakdi qui a bien montré l’intérêt qu’il portait à ce sujet crucial.

Potentiel énorme
Les débats, structurés autour d’une contribution introductive du Professeur Ignacy Sachs (Paris), Président du groupe d’experts internationaux réuni par la CNUCED, ont bien montré le potentiel considérable de ces nouveaux carburants, et les chances qu’ils pouvaient offrir, non seulement économiquement et écologiquement comme substituts du pétrole, mais aussi socialement par la revitalisation de l’espace rural et une diminution attendue de l’exode vers les villes. Des expériences de bio-carburants sont très développées dans certains pays du sud, notamment le Brésil.

La FEDRE associée
La Fondation FEDRE, présidée par Claude Haegi, était présente lors de la réunion de la CNUCED et s’associe à cette initiative qui conforte celle qu’elle a elle-même lancée: « Genève, capitale du climat ». Elle a notamment pu y présenter son programme de sensibilisation aux changements climatiques « Planète Climat ». Monsieur Haegi a insisté sur la nécessité de replacer la problématique des bio-carburants, dans celle, globale, du réchauffement climatique.
François SAINT-OUEN
Secrétaire exécutif de la FEDRE

img155.jpg

Supachai Panitchpakdi, Secrétaire Général de la CNUCED