La politique et l’économie subissent toutes les deux une sévère perte de confiance auprès de la population. 70% des Suisses ont expliqué – dans le cadre d’un sondage d’envergure pour le Magazine Reader’s Digest – faire moins confiance aux politiciens qu’il y a cinq ans. Il en va de même pour les institutions suivantes dont le taux de confiance est en chute libre, à savoir les banques (67%), le gouvernement (56%), la publicité (54%), entreprises internationales (53%) et l’Union européenne (51%). La crise économique et financière entraîne avec elle une sévère crise de confiance envers les institutions comme le montre l’actuelle étude «European Trusted Brands 2009» présentée dans la présente édition de Magazine Reader’s Digest.
 
Ceci dit, les Suisses sont beaucoup moins indulgents, notamment avec leurs banques que leurs voisins européens. En Suisse, la baisse de confiance envers les banques se situe bien au-delà de la moyenne européenne. C’est ainsi que 67% des personnes interrogées en Suisse – comparé à 43% de la moyenne européenne – font moins confiance aux banques par rapport à cinq ans auparavant.
 
Crise, bon gré mal gré, il existe des institutions qui continuent de bénéficier d’une grande confiance. Enseignants, avocats, mais aussi médias peuvent se réjouir du fait qu’une grande partie de la population ne cesse de leur témoigner sa confiance. Les médecins appartiennent même aux rares institutions à voir leur taux de confiance croître auprès d’une petite partie de la population. 15% des personnes interrogées ont une grande confiance envers les médecins. Elles sont 17% à vouer une grande confiance aux  institutions oeuvrant en faveur de l’environnement. Il ressort donc de cette étude que les Suisses placent le thème de la protection de l’environnement au premier point de l’ordre du jour.
 
Sur l’étude
«Reader’s Digest European Trusted Brands 2009» constitue la neuvième édition de l’enquête sur les institutions et les marques les plus dignes de confiance menée par le magazine Reader’s Digest dans 16 pays européens. Au total, 23’000 lecteurs ont participé, en septembre et en octobre de l’année dernière, au sondage réalisé par le magazine le plus lu au monde, dont 1’100 personnes en Suisse. La base de données de cette étude d’envergure comprend 23’287 personnes interrogées en Europe dont 1’082 en Suisse. Ainsi l’étude annuelle «Reader’s Digest European Trusted Brands 2009» constitue actuellement le plus grand sondage européen. Plus de 190’000 personnes ont participé à l’étude depuis 2001. Les résultats de ces études trouvent un grand intérêt bien au-delà de leurs domaines de compétence.
 
Les résultats des marques les plus dignes de confiance ont déjà été publiés. Dans les 35 catégories de produits relevées de A à Z, ce sont surtout les grands classiques qui se retrouvent en tête. Voici un aperçu des marques les plus dignes de confiance aux yeux des consommateurs suisses : Aspirin, Bluewin, Burgerstein, Canon, Caran d’Ache, Charles Vögele, Dell, La Mobilière, Elmex, Emmi, Granini, Helsana, Ikea, Kellogg’s, Kuoni, Lindt & Sprüngli, Mr. Propre, Miele, Migrol, NeoCitran, Nespresso, NIVEA, Nokia, Raiffeisen, Ricola, Similasan, Sony, Swatch, Swisscom, SwissLife, Total, Visa et Volkswagen. De plus, il a également été enquêté dans 10 catégories de produits en vue de déterminer les marques oeuvrant le plus en faveur de l’environnement : Duracell, McDonalds, Migros, Persil, Raiffeisen, Shell, Swiss, Toyota, V-ZUG.
Aperçu des résultats en Europe sur www.rdtrustedbrands.com.

img12333.jpg

Les Suisses perdent considérablement confiance envers la politique et l’économie.