La FIVI, Fédération Italienne des Vignerons Indépendants, est devenu officiellement membre de la CEVI par ratification de l’Assemblée Générale, réunie à Logroño (Rioja) le 20 avril 2009. L’Italie rejoint ainsi le Portugal, l’Espagne (Rioja), la France, la Slovénie, le Luxembourg, la Suisse et la Hongrie au sein du mouvement des vignerons indépendants européens, et adopte leur signature commune : « le vigneron indépendant, l’homme par qui le terroir se fait vin ».

« L’adhésion de la FIVI représente une étape fondamentale dans le développement et le rayonnement de notre réseau » a déclaré le Président Xavier de Volontat, lors de la première Assemblée Générale de la FIVI, à Colorno, le 16 avril.

La FIVI (Federazione Italiana Vignaioli Indipendenti) a vu le jour au cours de l’été 2008 et rassemble déjà près de 600 adhérents, des principales régions viticoles italiennes (Toscane, Piémont, Vénétie, Emilie Romagne, Haut Adige etc). Costantino Charrère, Président de la FIVI et vigneron dans le Val
d’Aoste, a souligné qu’en quelques mois d’existence, « la FIVI a fait preuve d’un formidable dynamisme. L’Italie attendait la création d’une association comme la FIVI et nous sommes très bien accueillis par les pouvoirs publics et par la filière. De plus, nous sommes fiers et heureux de devenir
membres de la CEVI. »

Xavier de Volontat a salué le dynamisme des vignerons indépendants italiens : « Aujourd’hui, nous avons beaucoup de choses à apprendre de vous, de la force et de la sincérité de votre engagement pour la promotion du métier de vigneron indépendant » a conclu le Président de la CEVI.
Pour Costantino Charrère, l’adhésion de la FIVI à la CEVI permettra de renforcer la défense et la représentation du métier de vigneron indépendant en Italie et en Europe : « le vignoble européen est un bien public qui doit bénéficier de toutes les attentions » a-t-il déclaré.

img12624.jpg

Les vignerons indépendants italiens rejoignent la CEVI.