La restauration : un moteur de diversification des produits locaux

par | 18 Nov 2016

A l’occasion des Automnales 2016, la marque de garantie « Genève Région – Terre Avenir » (GRTA) labellise 122 nouveaux restaurants publics et privés, soit un total de 319 restaurants labellisés depuis 2013, qui représentent plus de 12 millions de repas servis par année. Un engagement de la restauration qui stimule l’économie agricole locale et incite les producteurs à développer et proposer de nouveaux produits aux consommateurs.

Créée en 2004 par l’Etat de Genève, la marque de garantie « Genève Région – Terre Avenir » (GRTA) est devenue un des porte-drapeaux des produits de proximité de l’agriculture genevoise. Elle certifie que le produit est issu du terroir et respecte toutes les normes de qualité, traçabilité, équité et respect de l’environnement définies dans le cahier des charges. A ce jour, plus de 350 entreprises sont certifiées pour la fabrication, transformation et commercialisation de plus de 500 produits GRTA. Un engagement qui porte ses fruits puisqu’il répond à l’engouement des consommateurs pour les produits du terroir : 86 % des Genevois souhaitent consommer plus de produits locaux, selon le sondage mené en 2015 par l’institut DemoSCOPE.

La diversité au menu des restaurants !

Volaille, oeufs, bières artisanales, tagliatelles fraîches ou encore gingembre, il n’y a plus de limite à la créativité des producteurs et transformateurs genevois !

Pour répondre à la demande croissante de la restauration et des consommateurs, les producteurs genevois oeuvrent quotidiennement pour proposer de nouveaux produits locaux, sains et de qualité en valorisant ainsi de nouvelles filières.

« Producteurs, transformateurs, distributeurs, cuisiniers, restaurateurs et consommateurs convaincus, nous sommes tous les ambassadeurs des produits du terroir genevois », s’enthousiasme M. Luc Barthassat, conseiller d’Etat chargé du département de l’environnement, des transports et de l’agriculture. « Produire et consommer local, c’est non seulement une garantie de qualité des produits, mais aussi l’assurance d’un impact environnemental réduit » ; ce dernier remet ce jour, dans le cadre des Automnales, les certificats GRTA aux restaurants collectifs nouvellement labellisés qui ont choisi de s’engager pour les produits locaux.

Si la restauration favorise la diversification de l’agriculture genevoise, elle agit comme un véritable catalyseur du développement de l’économie agricole genevoise.

Une opportunité de taille pour l’agriculture du canton puisque les restaurants collectifs labellisés s’engagent volontairement à proposer au minimum 2 à 3 produits certifiés dans leur offre journalière.

Genève Région – Terre Avenir : 1 label et toujours plus de produits !

Depuis 2004, la diversité des produits GRTA s’est accentuée au fil des années pour répondre à une demande toujours croissante des consommateurs et de la restauration. A ce jour plus de 500 produits sont labellisés : légumes frais et de garde, fruits de saison, produits carnés (viande de boeuf, de porc et de bison), lait frais, herbes aromatiques, fleurs coupées et plantes de pépinières, etc…

La proportion des produits transformés s’est nettement étoffée : plusieurs types d’huiles, blinis, yogourts, pains divers, blé soufflé, soupes, fromages, pâtes, confitures et miels ont également été labellisés. De nouvelles infrastructures se sont développées, comme une malterie, un élevage de poules pondeuses et deux élevages de poulets de chair.

img21669.jpg

Découvrez également :

1 semaine pour 1 emploi : l’opération nord-iséroise maintenue à Villefontaine

Organisé du 1er au 9 octobre en région Auvergne-Rhône-Alpes, l'événement se donne pour objectif de répondre à la crise économique tout en s'adaptant aux risques sanitaires. En Isère, en combinant rendez-vous physiques et digitaux, ce ne sont pas moins de 16 événements...

Marie-Pierre Montoro-Sadoux à la tête de Chambéry-Grand Lac économie

Première adjointe au maire d’Aix-les-Bains et conseillère régionale, Marie-Pierre Montoro-Sadoux  succède à Xavier Dullin à la présidence de Chambéry- Grand Lac économie. Lancé en 2017, le syndicat mixte œuvre au développement économique du territoire....

Votations : un vent progressiste souffle sur Genève et la Confédération

Rejet de l’initiative dite « de limitation » de la libre circulation, adoption d’un salaire minimum et d’un véritable congé paternité, initiative en faveur d’une nouvelle mobilité… Les Suisses s’ouvrent franchement au progrès social. Les résultats des votations du...

Crise : vers un retour anticipé à la normale

Patrick Croissandeau, directeur de la Banque de France dans l’Ain, a fait le point sur les dernières prévisions, plus favorables en septembre qu’en juin.  « Par rapport aux différents scénarios envisagés, nos pré­visions de septembre compa­rées à celles de...

Sportivement, économiquement, la JL rebondit

Pas d’équipe sans leader, pas de leader sans équipe ! Les 4e rencontres du leadership de la JL bourg basket ont étudié sportivement le sujet, tout en lançant la saison. À la JL Bourg Basket, la saison 2019-2020 qui s’est achevée pré­maturément à la 25e journée avec le confinement, c’est l’histoire de la bouteille à […]

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.