Les travaux de requalification du centre-ville ""avancent à grands pas. «Lorsque nous sommes arrivés, le chantier de la requalification de la rue piétonne était prévu pour 36 mois. Nous avons ramené ce délai à 24 mois et finalement, grâce à une météo particulièrement clémente nous avons six mois d’avance» précise Jean-Claude Pardal, adjoint à la voirie. Du coup, les travaux de la rue de la Liberté (rénovation des réseaux d’eau et nouveau pavage) seront terminés pour les fêtes de fin d’année. Enfin, si les conditions climatiques actuelles perdurent. Toute la rue de la Liberté, sauf la place Saint-Michel.
La rue Jean Macé sera pour sa part reprise début 2017. Puis le chantier de la place Saint-Michel (entre la place Charlie Chaplin et la place Jacquard) prendra le relais. Ensuite, une autre phase va démarrer avec les travaux qui vont s’engager sur la rue de la République. Elle sera fermée par tronçons en fonction de l’avancée du chantier.
En attendant, de grosses opérations reprennent ce vendredi 19 septembre. Les rues Bovier Lapierre, du Dos de l’âne, des Moulins, de la République et du 19 mars 1962, ainsi que la place Carnot, font faire l’objet de travaux de raccordement  au réseau des eaux usées et pluviales. Ces travaux impacteront des rues à sens unique. Ils pourront générer de ce fait des nuisances en terme de trafic avec des déviations et un éloignement des points de livraison pour les commerces. Cependant, l’ensemble des boutiques sera toujours accessible à pied, tout comme les habitations. En ce qui concerne la place Carnot, elle devrait retrouver du stationnement puisque la “base de vie” va se réduire.
L’adjoint poursuit : «Au-delà d’embellir et de moderniser le centre-ville, les travaux engagés visent à offrir à tous les usagers des conditions idéales pour se déplacer sans encombre et en toute sécurité.» Pour le maire, Vincent Chriqui, il est clair que les espaces disponibles trouveront preneurs. Quant à la question des commerces qui ont déménagé ou mis la clé sous la porte, il ne trouve pas que ce soit différent que dans d’autres villes. Il précise : «Nous sommes allés à la rencontre des commerçants. Il y en a toujours qui ne sont pas contents. Et puis, il y a ceux qui sont ravis de recevoir des clients qui les découvrent bien qu’ils soient installés depuis des années dans la ville.»
Une réunion publique s’est tenue mardi 13 septembre à la halle Grenette afin de faire un point sur l’avancement des travaux. Les élus et techniciens ont présenté le calendrier actualisé du chantier et ont répondu aux questions du public. Déjà, d’autres travaux vont concerner l’accès au nouveau centre Follatière depuis le boulevard du Maréchal Leclerc. Nous en parlerons dans notre prochain numéro.
Carole Muet

2017-09-15