Pour atténuer la pénibilité des tâches dans ses ateliers, la SNCF a entrepris il y a quatre ans, avec la start-up Ergosanté Technologie, la mise au point d’un exosquelette polyvalent. Il sera mis sur le marché cet été, une fois homologué.

Crédit des images : www.lefigaro.fr

Lire l'article originel >>