Le Comité Nord-Isère de la société des membres de la Légion d’Honneur ""vient de tenir son assemblée générale à l’Escadron 25/5 de gendarmerie mobile de Bourgoin-Jallieu. La société compte actuellement dans ses rangs 55 sociétaires, se répartissant en 49 membres titulaires et six membres associés. Ce jour-là, la société avait une pensée pour les camarades absents en raison de problèmes de santé ou de mobilité. Il ne faut pas oublier, en effet, que la moyenne d’âge des membres est de 81 ans.
L’autre sujet de la réunion était celui de la viabilité de certains comités. D’ailleurs toutes et tous s’interrogent sur le devenir et sur le vieillissement du monde associatif et en particulier du monde combattant. «Tout cela est une réalité qu’il faut prendre en compte», précisait le colonel Georges Roudinsky, président du comité Nord-Isère. Autour du président du comité Nord-Isère, le colonel Georges Roudinsky, on notait la présence, entre autres, du Général Rougelot. Après la présentation des rapports moral et financier de la société, il était fait un point sur les adhésions iséroises.
Au cours de cette réunion, le colonel Georges Roudinsky rappelait que son mandat de président se terminera en septembre 2015. Il précisait : «Autrement dit, il y aura l’année prochaine des élections pour élire les nouveaux membres du bureau de notre comité que sont le président, le vice-président, le secrétaire et le trésorier. Sachez que je ne renouvellerai pas un troisième mandat de président car j’estime, après 14 an-nées de secrétaire-trésorier et sept années de président et vice-président, qu’il est temps de laisser la place à d’autres. Aussi, je demande aux personnes intéressées pour assurer la continuité et la bonne marche de notre Comité de se faire connaître au plus tôt afin que je puisse les préparer à leurs nouvelles fonctions. En cas de non volontariat, sachez que le comité du Nord-Isère sera tout simplement dissous. Quant aux sociétaires, ils seront réaffectés dans un ou plusieurs comités voisins. Je pense, en particulier, aux comités de Vienne et de Voiron.»
Après s’être interrogé sur le devenir du comité Nord-Isère et les modifications éventuelles dûes à la réforme des collectivités locales, l’assistance se rendait jusqu’au monument aux morts de la caserne Brenier afin de rendre hommages aux camarades décédés en cours d’année. Un hommage appuyé était ainsi rendu à René Rullier et Jean Billard, deux légionnaires de Morestel récemment disparus.
Carole Muet

2015-09-25