L’équipe suisse de Coupe Davis est éliminée dès le premier tour, comme en 2005 et 2006. Elle n’a pourtant pas déméritée. En effet, malgré les absences de Federer et de Wawrinka (blessé lors du tirage au sort), la Suisse a failli créer l’exploit. Le match de double s’est joué à quelques points. En outre, l’équipe a montré qu’elle pouvait bien jouer sans leur leader Federer. Elle pourra très certainement s’appuyer sur Marco Chiudinelli dans les années à venir. Le bâlois est la révélation du week-end. Après avoir battu Verdasco lors de son premier match de simple, il a démontré tout son talent pour venir à bout de Ferrer lors du dernier match, même si celui-ci ne comptait que pour beurre. La Suisse devra donc jouer les matches de barrage en septembre prochain. Espérons qu’elle puisse compter sur Federer.

img2300.jpg

La Suisse a joué sa chance à fond