Le prélèvement portera sur une estimation déjà critiquée de la part du chiffre d’affaires réalisé en France.

Lire l'article originel >>