Sa réputation le devance. Le Chef Franck Leclerc qui vient de reprendre la direction de l’exploitation de l’Hostellerie La Vendée nous concocte une nouvelle carte unique pour son restaurant dès février. L’homme axe sa cuisine sur le respect des traditions, la légèreté et la créativité des mets. L’audace est gagnante.

Franck Leclerc est le nouveau Directeur et Chef Exécutif de l’Hostellerie La Vendée depuis le 1er août dernier. Pour ceux qui ne connaissent pas encore l’établissement, L’Hostellerie a toujours été un concept intégré unissant hôtel, restaurant gastronomique, bistrot et salons de conférences. Et dès l’entrée, vous ne pouvez pas vous tromper car vous êtes cordialement accueillis.

Bistrot-bistrot
Le bistrot est fort apprécié pour son petit caractère convivial, avec quelques tables éparses et un décor sobre et bien tenu. Le plat du jour se servait à 21 francs, et des menus de deux plats à trois plats, restaient très abordables à 36 et 41 francs. Côté vin, ce sont tous les cépages genevois qui étaient mis à l’honneur. Petit plus, la coupe des gros pains frais devant le client en belles tranches. Le bistrot, c’était le bistrot. Mais pas de jeunes marins aux yeux pochés et la mousse dans la moustache. Des habitués du quartier, les familles du week-end, des cadres d’ambassades voisines ou des banquiers amoureux de bons plats et du service rapide et efficace qui y est proposé.

Hôtel et salons
L’hôtel de la Vendée offre une capacité de trente-trois chambres dont une jolie suite. L’Hostellerie dispose également de quatre salons de capacités différentes entièrement modulables équipés d’une technologie au goût du jour avec Wi-Fi et rétro- projecteurs. Les clients peuvent les réserver pour des conférences, des dîners ou déjeuners, et bien sûr des séminaires suivis de repas. Plus vous êtes nombreux, plus le grand salon vous conviendra.

Magnifique jardin d’hiver
C’est la pièce qui donne toute son originalité au restaurant gastronomique de La Vendée. C’est là où il faut réserver sa table s’il reste des places parmi les100 couverts possibles. Très grande véranda, extrêmement lumineuse, garnie de compositions florales, l’endroit est clair, aux teintes blanches et vertes, parfaitement aménagé pour des menus de qualités, dans une ambiance cosy, feutrée, assez unique sur Genève. Le jardin d’hiver est tout aussi agréable chauffé l’hiver qu’aéré et frais l’été. Un succès.

Franck Leclerc
Le chef n’est pas seulement cuisinier et chef de cuisine. Il assume la responsabilité de directeur d’exploitation. Autrement dit il gère tout: restaurant, bistrot et hôtel. En tant que chef exécutif, c’est lui qui crée les cartes et qui élabore les plats, qui innove sur les accords entre mets et vins, il est également responsable des achats et du personnel. «C’est vraiment très intéressant, c’est un challenge» avoue Franck Leclerc. «Avec mon expérience dans l’hôtellerie de luxe, les restaurants gastronomiques et aussi avec l’air du temps, je pense apporter un peu de modernité, une petite touche de jeunesse et de fraîcheur» explique le Chef. Franck Leclerc a acquis toute sa formation cuisine dans les Relais & Châteaux, et ses capacités managériales au sein du groupe Accor. Il a exprimé son talent dans le célèbre restaurant gastronomique La Pyramide Fernand Point à Vienne, chez Paul Bocuse, au domaine de Châteauvieux chez Philippe Chevrier, et dans l’enseigne de prestige Sofitel de Genève. «Ce sont ces expériences qui m’ont donné le courage de relever le défi de La Vendée» confie le restaurateur.

img7583.jpg

Le Chef Franck Leclerc, dans sa cuisine de L’Hostellerie entouré de Nicolas Bonnot et de Gilles Bucher en train de concocter un «bar lounge».