La vente d’Upsa vire au casse-tête social

La vente d’Upsa vire au casse-tête social

Trois labos et deux fonds se battent pour racheter le propriétaire d’Efferalgan à BMS. L’avenir des deux usines d’Agen est au cœur du dossier.

Lire l'article originel >>

Poster une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.