Pour la première fois depuis 1994, l’Afrique du Sud va autoriser l’abattage d’éléphants à compter de vendredi. Dans un communiqué remis aux journalistes lundi, l’abattage est présenté comme l’un des moyens de gérer une population croissante.

Depuis l’interdiction de l’abattage en 1994, le nombre d’éléphants en Afrique du Sud est passé de 8.000 à plus de 20.000 aujourd’hui.

img8064.jpg

L’abattage est présenté comme l’un des moyens de gérer une population croissante.