Le Service cantonal de protection de l’air (SCPA) vient de publier le rapport «Qualité de l’air 2006» pour le canton de Genève. Comparée aux années précédentes, la qualité de l’air du canton de Genève ne s’est pas améliorée en 2006. Au regard de cette évolution, les valeurs limites d’immission fixées par la Confédération pour protéger la population ne pourront être respectées que si des mesures d’assainissement de l’air plus contraignantes sont prises.

Les résultats de l’année 2006 montrent que la qualité de l’air peine à s’améliorer, en particulier au centre de l’agglomération genevoise, là où vit et travaille une bonne partie de la population. Les valeurs limites d’immission (VLI) fixées par l’Ordonnance fédérale sur la protection de l’air (OPair) pour l’ozone, le dioxyde d’azote et les particules fines n’y sont pas respectées, mettant en danger la population. Pendant les mois de janvier et février 2006, des concentrations record de particules fines ont même été enregistrées à Genève, tout comme dans une bonne partie de la Suisse.

img5315.jpg

Air pollué au centre-ville de Genève…?!