L’antenne controversée

par | 20 Juil 2007

Dans le voisinage du chemin du Saut-du-Loup, sur le plateau de Chêne-Bourg, le champagne devra être mis au frais. En effet, la directrice de la police des constructions, Sylvie Bietenhader, a signé le refus d’une antenne de 25 mètres que Sunrise voulait planter dans le jardin d’une villa. Cette décision est essentiellement motivée par des raisons esthétiques. La Commission cantonale d’architecture s’était opposée, ainsi que la commune (par crainte des nuisances) et plus de deux cents voisins. L’opérateur de téléphonie mobile peut recourir auprès de la Commission cantonale en matière de constructions d’abord, puis auprès du Tribunal administratif. Le responsable romand de l’environnement chez Sunrise déclare qu’une décision d’un éventuel recours sera prise la semaine prochaine.

img5589.jpg

La décision de Sylvie Bietenhader est purement esthétique

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Publicité

Pin It on Pinterest