La détection précoce de talents est rendue possible par les réseaux sociaux et la blockchain, explique dans une tribune au « Monde » le fondateur de la plate-forme numérique WeSportUs.

Lire l'article originel >>