Deux jours après avoir évoqué un maintien de la taxe d’habitation pour les plus riches, le gouvernement a assuré mardi vouloir aller « au bout » de sa réforme en supprimant complètement cet impôt, de quoi alimenter le flou sur sa stratégie fiscale. Les 20% des Français les plus riches paieront-ils encore la taxe d’habitation sur leur résidence principale à la fin du quinquennat? Seront-ils exemptés de cet impôt, comme les 80% de ménages les moins aisés?

Lire l'article originel >>