La PME haut-savoyarde qui prévoit un doublement de son chiffre d’affaires d’ici 5 ans va se doter de locaux plus grands et plus adaptés.


Spécialisée dans la conception et la fabrication de machines à commande numérique principalement pour l’aéronautique, LCI (Le créneau industriel) a acheté un terrain de 12 000 m² situé à proximité de son siège ancilevien. Et déposé un permis de construire pour la réalisation de 2 500 m² de bureaux et ateliers qui pourront être agrandis si nécessaire. L’investissement qui se monte à 3 millions d’euros sera livré fin 2017. Il va permettre à la PME qui emploie 45 salariés de poursuivre et accélérer son développement.

Une croissance de 50% en 3 ans

Depuis qu’il a repris l’entreprise en 2012 avec trois fonds d’investissements, Laurent Combaz a fait progresser de 50% le chiffre d’affaires pour atteindre, en 2015, les 11 millions d’euros. Il compte bien maintenir la dynamique grâce au projet Acrobot. « Au lieu de redouter que les robots grignotent nos parts de marchés, nous avons décidé de travailler sur un robot d’usinage de haute précision de manière à pouvoir apporter la meilleure réponse (machines traditionnelles ou robot) à nos clients », souligne Laurent Combaz. En utilisant un robot plus léger et moins cher qu’un centre d’usinage traditionnel pour réaliser des opérations complexes, le bénéfice attendu est de réduire d’environ 30% les coûts, de diviser par deux l’emprise au sol et d’accroître la flexibilité.

Un effort de R&D de 500 000 euros par an

Il a fallu quinze mois de travail pour lever le premier obstacle et faire en sorte que le robot soit piloté de la même manière qu’une machine numérique. En parallèle, les recherches ont porté sur la précision de l’usinage. Porté avec des partenaires technique, académique et industriels, Acrobot est soutenu par le Fonds unique interministériel (FUI) à hauteur de 1,16 million d’euros. Pour LCI qui se positionne de plus comme un fournisseur de process et non de machines, il représente un investissement de l’ordre de 500 000 euros par an.