«Comment le Bugey traverse-t-il les turbulences économiques depuis 2008 ?» Tel était le thème de la première rencontre économique du pays du Bugey qui a rassemblé, vendredi 3 juillet, une centaine de personnes. Objectif : «insuffler un vent d’optimisme aux acteurs économiques», selon Christophe Bérardi, vice-président du syndicat mixte Pays du Bugey, tandis que le territoire a essuyé, d’après les chiffres de l’Urssaf, une perte nette de 795 emplois sur un total de 18 000, au cours de la période 2008-2013.

Partant de ce constat, plusieurs initiatives ont été mises en valeur au cours des débats, comme l’implantation d’une coopérative d’entrepreneurs, Ain Geste d’Avenir, ou d’un groupement d’éco-artisans du plateau d’Hauteville. Un certain nombre d’entreprises ont été citées pour leur volonté et leur capacité d’innover, d’autres pour s’être positionnées avec succès sur des marchés de niche.

Bernard Argenti, président du syndicat mixte, a rappelé les orientations de la charte de développement durable, orientations qui font l’objet d’un plan d’actions. Il a conclu en appelant élus et chefs d’entreprise à travailler côte à côte pour faire de ce développement, une réalité. …