Le "Business Network International" recrute

par | 7 Mar 2015

Jeudi dernier, le club “Business Network International” de Bourgoin-Jallieu s’est réuni ""comme toutes les semaines autour d’un petit-déjeuner à la Mezza. L’idée ? Echanger sur les perspectives d’avenir et discuter affaires. Mais pas seulement, puisque le jeune groupe BNI de Bourgoin-Jallieu prépare un événement, un “speed meeting” qui se déroulera dans les locaux de la Chambre de Commerce et d’Industrie Nord-Isère le jeudi 24 avril. En effet, BNI Bourgoin-Jallieu recrute. Aujourd’hui, le club compte 30 responsables d’entreprises. Sa présidente, Corine Mayer, explique qu’elle vise les 37 membres. Le 24 avril, elle attend une centaine de personnes : il y a des postes à pourvoir ! En l’occurrence, le groupe est la recherche d’un avocat, d’un notaire, d’un industriel, d’un constructeur de maisons… Corine Mayer complète : «Nous constituons désormais un noyau dur. Nous sommes plein d’énergie et nous nous sommes créés un bon carnet d’adresses et de connaissance dans le monde des affaires. Aujourd’hui, nous souhaitons accéder à un autre palier afin de grandir encore un peu plus. Nous sommes contents, puisqu’en cinq mois de fonctionnement, nos rencontres ont déjà généré près de 300 000 euros d’affaires au sein du groupe.»
BNI (Business Network International) est un réseau d’affaires professionnel, basé sur la recommandation mutuelle. Il est organisé en groupes de travail avec un seul représentant par profession pour éviter les conflits d’intérêt. Participer activement à un groupe BNI permet d’avoir des dizaines de professionnels prêts à vous recommander.
Lorsqu’ils rencontrent quelqu’un pouvant bénéficier de produits ou de services, ses membres en font la promotion et transmettent des cartes de visite tout en se mettant en relation les uns avec les autres. Le “bouche à oreille” est indispensable à la réussite professionnelle. L’efficacité des groupes BNI repose sur des valeurs de confiance, de réciprocité, d’engagement et de professionnalisme. L’organisation structurée et la définition des objectifs dans chaque groupe stimule les résultats. BNI s’applique à tous les milieux d’affaires et tous les métiers. BNI est reconnu comme l’organisation professionnelle de ce type la plus importante et la plus efficace au monde. Elle comprend plus de 135 000 membres répartis dans une cinquantaine de pays sur tous les continents.
En cette période de crise qui se durcit, un groupe s’est donc créé sur l’agglomération berjallienne dans le courant du mois d’octobre 2013. Depuis, il a pris son envol et se rencontre chaque jeudi de 7h à 9h. A ce propos, Corine Mayer souligne : «Ce rendez-vous nous donne des ailes. Cela nous motive et cela nous donne l’envie de nous lever le matin. Cette méthode américaine marche et c’est enthousiasmant. Nous faisons le point sur notre activité et nous rencontrons, chaque semaine, de nouvelles personnes. Ce qui est bien, c’est qu’au fil des semaines des liens se tissent. Il y a du soutien entre les uns et les autres. En clair, de la solidarité entre chacun. Nous sommes un groupe de personnes âgées de 25 à 70 ans. Il est consitué à un tiers de femmes et, il faut bien le reconnaître, on est plus fort à plusieurs.»
BNI a un fonctionnement local pour un réseau global. Les groupes se constituent par proximité géographique mais chacun a accès au réseau départemental, régional, national et international. Le fonctionnement de BNI est basé sur un objectif clair et affirmé, celui de générer des échanges, ainsi que sur une méthodologie simple et une rigueur d’application.
Contacts : Bianca.clapot@bnifrance.fr (directrice régionale) / Corine Mayer : 06.10.90.41.74 / David Gimenez, vice-président : 06.48.39.45.78.
Carole Muet

2015-03-07

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Publicité

Pin It on Pinterest