Le Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne (CIVC) a nommé deux nouveaux représentants en Suisse. Depuis le 1er juillet 2006, Philippe Eberhard, fondateur de Cabinet Privé de Conseils SA (Genève), est en charge de la Romandie et du Tessin, alors que Christoph Richterich, fondateur de Richterich & Partners (Zurich), s’occupe de la Suisse alémanique. Cette double représentation permettra de cibler les activités de protection, de défense et de valorisation de l’appellation Champagne en fonction des spécificités de chaque région linguistique.

Protéger l’appellation Champagne
Si les activités du CIVC Suisse visent principalement à protéger et à défendre l’appellation Champagne, elles ont également pour objectif d’améliorer la connaissance des vins de Champagne en regard de leur typicité et de leur diversité. De même, elles font office de centre d’information pour toute demande de renseignement ou de matériel didactique.

Deux antennes régionales
Pour la première fois, le CIVC Suisse disposera de deux antennes régionales. Si le programme sera commun, son application sera adaptée aux spécificités régionales. Cette décision répond aux différences notoires observées entre Suisse alémanique et romande. En effet, alors que la Romandie ne représente que le quart de la population, elle consomme près des deux tiers des importations de Champagne.

Depuis près de 50 ans en Suisse
Avec son siège installé à Epernay, le Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne (CIVC) défend les intérêts communs des vignerons et des négociants producteurs du vin de Champagne. Le CIVC a établi des bureaux de représentation et d’information dans les dix premiers pays importateurs afin d’y mener divers programmes. Outre la Suisse, le CIVC est représenté en Allemagne, en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis, en Italie, en Belgique, aux Pays-Bas, au Japon, en Australie et en Espagne. Dès le 1er août, un onzième bureau de représentation sera ouvert à Pékin pour le marché chinois. Le bureau de représentation du CIVC en Suisse existe depuis la fin des années 50. Si la Suisse représente le 7e marché mondial pour le Champagne, sa consommation par habitant la place au second rang mondial.

Concours européen
L’une des premières actions du CIVC Suisse sera d’organiser la finale nationale du 2e Concours Européen des Ambassadeurs du Champagne, qui met en compétition les connaissances des professionnels de la formation dans le domaine du vin. Le dossier de candidature peut être demandé auprès du CIVC Suisse (clôture des inscriptions pour la Suisse : 31 août 2006).

img367.jpg

N’est pas Champagne qui veut