Le Comité des fêtes de Saint-Jean-de-Bournay proposait une merveilleuse ""soirée samedi 16 janvier à la salle des Ifs. En 1ère partie, des artistes au talent incontestable étaient chaleureusement applaudis, le spectacle se jouant à guichet fermé. Parmi eux, Laura, une chanteuse âgée de 16 ans à peine, a été l’auteur d’une prestation époustouflante. En seconde partie, Bastien Villon et Gwendal Peizerat ont eux aussi fait chavirer le public au moment de débuter leur tournée nationale 2016. Ces deux artistes sont voisins puisque l'un habite Royas et l'autre Charantonnay. Ils ont mis en commun leur passion pour la musique sur les conseils de Michaël Jones, l’ancien acolyte de Jean-Jacques Goldman. Le résultat est bluffant ! N'oublions pas Luc Garcia, 15 ans, qui est un jeune prodige de la batterie puisqu'il a donné son premier concert à 5 ans. Il assure comme un chef au sein de ce groupe d'exception. Pour cet adolescent, le meilleur souvenir reste de s’être produit en première partie de “Pink Flyod Project”. 
Ce fut une soirée inoubliable menée avec brio par les bénévoles du Comité des fêtes ! Le lendemain, on enchaînait avec l’assemblée générale. Le président Jean-Michel Fillon ouvrait la séance, remerciant les élus et présentant ses vœux pour la nouvelle année. Il rappelait que l'association est apolitique et laïque. Comme il faut toujours des bonnes volontés pour animer un village, les 14 membres qui constituent le Comité font appel aux bénévoles qui voudraient les rejoindre. Le travail ne manque pas ! Les objectifs sont toujours les mêmes : créer de l'animation à Saint-Jean-de-Bournay, permettre les rencontres intergénérationnelles en organisant des manifestations populaires et conviviales et tenter la nouveauté.
""Jacqueline Gerboullet, secrétaire, revenait sur les temps forts de l’année 2015. Elle rappelait également la création du comité des fêtes en 2002 avec le principal but de créer du lien social avec des spectacles à prix modique. L’an dernier, pas moins de 11 manifestations ont été organisées. Elles ont demandé beaucoup d'énergie, beaucoup de temps et d'investissement personnel pour la réalisation des repas et des gâteaux, la publicité, l’installation de scènes… On citera la soirée “chanson française”, le vide-grenier, le salon de la BD et les bourses aux livres, les concerts des quatre vendredis de l'été, le Forum des associations, la soirée théâtre ou encore la participation au Téléthon. En 2016, ces manifestations seront renouvelées. Notons déjà la venue du groupe Tram des Balkans pour les prochains “vendredis de l'été”. Le bilan financier exposé par le trésorier Philippe Jean est satisfaisant, la municipalité étant d'une grande aide via le prêt des salles et les subventions.
A.T.

2017-02-04