Blaise-Alexandre Le Comte, le très critiqué jeune président du parti Libéral, pourtant bien élu le 9 mars dernier, annonce sa démission avec effet immédiat ce lundi 26 juin de sa fonction, auprès du Bureau directeur du parti. Auparavant, les six vice-présidents avaient démissionné l’un après l’autre n’approuvant pas la ligne de conduite du président.

Se disant attaqué par une campagne de presse entretenue « par quelques caciques anonymes » et lassé par « les pressions exercées sur l’entourage » ayant pour effet de paralyser le parti, il préfère se retirer.

« Loin d’une capitulation » écrit-il dans son communiqué à la presse « cette démission est au contraire une décision réfléchie qui me permettra de servir avec détermination les valeurs libérales ».

Le parti Libéral devra désormais se trouver un nouveau Guide. Affaire à suivre !

img184.jpg

Blaise-Alexandre Le Comte, président démissionnaire du parti Libéral