La compagnie de jets privés Jet Republic a dévoilé le design révolutionnaire
de ses cabines, en vue de la livraison de ses premiers appareils 110 Learjet 60 XR en octobre 2009.

Le constructeur de ces appareils, Learjet, a accordé à Jet Republic l’autorisation exceptionnelle de personnaliser non seulement l’esthétique des cabines, mais aussi leur agencement complet. En contraste avec le style plus neutre et plus uniforme des cabines américaines, les cabines Jet Republic
sont conçues par des Européens, pour des Européens.

Pour concevoir cet intérieur sur mesure, Jet Republic a sollicité la créativité experte de José Luiz Monteiro, qui fait autorité en Europe en matière de design de cabines d’avion. Outre des connexions BlackBerry et iPod, le résultat se caractérise notamment par un office très spacieux, équipé pour transformer la cabine en véritable restaurant volant, et par un siège « couchette » idéal pour se détendre devant l’écran de cinéma ou rattraper un sommeil mérité.

« Nous avons voulu créer une cabine non seulement confortable et pratique, mais élégante et luxueuse »,explique José Luiz Monteiro, directeur du design cabine pour Jet Republic.

« Dans la plupart des appareils intermédiaires, la cabine laisse à désirer. Comme s’il s’agissait d’un moyen de transport trop rapide et trop commode pour que les opérateurs se soucient des possibilités esthétiques de cette forme de voyage de grand luxe. À l’encontre de l’approche « taille unique »
qu’on retrouve dans la majorité des jets, l’intérieur de nos Learjet rayonnera d’une élégance plus en phase avec les goûts raffinés de nos membres européens. Au cours de ce projet, j’ai travaillé avec le même souci du détail qu’un joailler qui crée une pièce complexe. Ma philosophie, c’est que l’élégance
véritable est la somme de tous les détails. »

Le CEO de la société Jonathan Breeze, un ancien pilote de la Royal Air Force avec une vaste expérience des intérieurs d’avion, a également joué un rôle majeur dans l’élaboration du nouveau design, tout particulièrement l’agencement de la cabine.

« Pendant trop longtemps, explique Jonathan Breeze, l’intérieur des jets privés et le service à bord ont été négligés au profit d’autres avancées technologiques, qui sont aujourd’hui communes à tous les appareils de ce type. Pour exceller sur tous les plans, nous nous devions de réfléchir en profondeur
aux attentes de nos membres et aux moyens de les satisfaire – quitte à repartir de la planche à dessin. »

« Sur le marché des jets intermédiaires, par exemple, la restauration est généralement assurée sur le mode “pique-nique”, avec des plats froids en self-service. Quant au café, il a été préparé au sol, plusieurs heures à l’avance. La configuration de notre nouvelle cabine nous permet d’offrir des plats chauds, servis dans de la porcelaine, et du café Nespresso fait à la demande avec une machine IacobucciHF spécialement conçue. En imposant notre propre conception de la cabine, nous nous sommes donnés les moyens d’offrir un service digne d’un jet long courrier, au prix d’un appareil intermédiaire. »

Configuration innovante des cabines
Afin d’utiliser au mieux l’espace disponible, Jet Republic a mis au point une configuration originale articulée autour d’une zone lounge avec sièges-fauteuils et grandes tables. Les sièges, spécialement parfaitement dans le
design général. Les rebords latéraux ont eux aussi été repensés en termes d’ergonomie et d’unité esthétique.

Cette nouvelle configuration a permis en outre d’aménager un office « extra large » – le plus spacieux et le mieux équipé du marché. Pâtisseries à la cannelle tout juste sorties du four, cappuccino véritable, cocktails glacés, repas complets chauds… témoignent d’un raffinement sans compromis. De
telles prestations, qui n’étonneraient peut-être pas en première classe d’un vol intercontinental, sont sans précédent dans un jet d’affaires intermédiaire.

Jet Republic a également réorganisé les toilettes afin de maximiser l’espace disponible. Surfaces planes plus vastes, miroir plus grand et espaces de rangement supplémentaires – aucun confort n’a été négligé.

Un intérieur élégant
La création de José Luiz Monteiro se caractérise par un emploi discret de matériaux nobles et par l’élimination du superflu. Ainsi épuré selon l’esprit « less is more », l’espace offre une harmonie parfaite entre forme et fonction.

L’intérieur est pensé pour combler tous les sens. La juxtaposition des matériaux et des textures, qui accentuent le caractère de la cabine, est aussi un véritable délice au toucher. Les couleurs ont été choisies pour susciter un sentiment de sérénité, la teinte subtile du bois s’accorde aux étoffes de garniture, les lignes simples s’assemblent en un cadre reposant. Même la moquette à velours bouclé-coupé se marie délicatement avec les textures de cuir perforé. D’un bout à l’autre de la cabine, on a élagué les aspérités pour optimiser l’espace.

Une technologie avancée
Les membres peuvent connecter leurs BlackBerry et leurs iPod en vol, que ce soit pour rester en contact avec la terre ou pour transformer la cabine en salle de concert ou de cinéma personnelle.
Cette connectivité peut sembler être un simple détail, mais elle a exigé des adaptations importantes dans la structure de l’appareil. Pour fonctionner efficacement, le système ne pouvait être installé après coup. Il a fallu en tenir compte dès la phase initiale de conception.

Service en cabine et assistance personnelle au sol
Autre innovation de Jet Republic : sur chaque vol, les membres bénéficient des services d’un assistant hautement qualifié et polyglotte. La conception de la cabine devait également prévoir de la place pour ce passager supplémentaire –mais essentiel dans la philosophie globale du service Jet Republic.

Quant au service d’assistance personnel Jet Republic, il est 24 heures sur 24 à la disposition des membres, que ce soit pour mettre au point un itinéraire complet, pour réserver une bonne table ou pour dénicher un cadeau – n’importe où dans le monde.

José Luiz Monteiro, directeur du design cabine
Cela fait 14 ans que José Luiz conçoit des intérieurs d’avion. Dernièrement, il occupait le poste de directeur de la décoration des cabines chez NetJets Europe. Après avoir obtenu son master en design industriel de l’Académie Domus de Milan, José Luiz a commencé sa carrière chez Jet Aviation en 1995.
Il y est resté 10 ans et s’est occupé du design intérieur de différents appareils destinés aux marchés privé, officiel, affaires et VIP. Au moment de son départ en 2005, il était responsable programme et grand compte de la société.

Aujourd’hui, José Luiz est propriétaire et directeur de sa propre entreprise de design et de gestion d’intérieurs d’avion, Jet Domus, basée à Bâle. Il est également titulaire d’un Cross MBA de la European University de Bâle.

img12613.jpg

Jet Republic révolutionne le confort du jet privé avec des cabines surmesure créées en Suisse