La vente de produits illégaux comme le haschich est soumise à la TVA…Même si l’argent empoché par les ventes est saisi, le vendeur de drogues n’en est pas moins tenu de payer la taxe de sa poche. Le Tribunal administratif fédéral l’a décidé ainsi.

img3721.jpg

L’impôt a une assiette très large…