Le marché automobile au point mort

par | 12 Sep 2013

Avec une baisse des immatriculations de 10,9 % sur le marché des véhicules particuliers en août 2013, la conjoncture automobile a fait les gros titres de cette rentrée. Et le département ne fait guère mieux, selon le CNPA (Conseil national des professionnels de l’automobile), avec -8,88 % au mois d’août et -6,68 % sur les huit premiers mois de l’année.

Ces chiffres sont-ils aussi inquiétants qu’ils le paraissent ? «C’est pire, estime Pierre Leguyader, directeur général de Serma, concessionnaire Fiat à Viriat. Les chiffres des immatriculations ne correspondent pas nécessairement à la réalité du marché. Ils incluent la location de courte durée, les ventes aux sociétés, etc. Aussi, les ventes aux particuliers ne représentent que 55 à 60 % de l’ensemble.» Selon le concessionnaire, la pression fiscale et la peur d’un chômage en hausse incitent les ménages à la prudence. «On emmène de plus en plus les véhicules au bout. Et l’on ne renouvelle sa voiture qu’en dernière extrémité.»

Et il ne faut pas espérer se refaire sur le marché de l’utilitaire léger. Les entreprises, par manque de visibilité, ne renouvellent pas non plus leurs flottes. Sur huit mois, ce créneau perd 7,6 % contre 9,8 % pour les véhicules particuliers. …

0 commentaires

Découvrez également :

Thermes de Marlioz : 200 ans de bienfaits à la source

À Aix-les-Bains, les thermes de Marlioz vont entamer leur cure de jouvence, tandis que le forage d’une nouvelle source, Hygie, assurera la pérennité de l’activité thermale. Retour sur deux siècles d’histoire. Ce sera une rénovation en grand et dans les règles de...

LIRE LA SUITE

L’énergie au centre des préoccupations

La flambée du coût de l'énergie est devenue un sujet brûlant pour les entreprises et les collectivités à qui l'État demande de consommer moins. Fin août, le prix de gros de l’électricité battait un record en France en atteignant 1 000 euros le mégawattheure (MWh),...

LIRE LA SUITE

Publicité