Avec plus de 600’000 visites et 2,2 millions de pages consultées durant l’année écoulée, le site internet de l’administration fiscale cantonale (AFC) figure parmi les plus en vue du canton. Il est également l’un des plus fournis, avec ses quelque 1’600 pages (hors fichiers attachés).

Afin de mieux informer les 250’000 contribuables genevois et ses autres partenaires, l’AFC a entièrement revu l’architecture et les contenus de son site, tout en améliorant l’accès à la palette des prestations disponibles.
A l’origine de la refonte du site internet de l’AFC, un double constat: face à la masse considérable d’informations et de prestations proposées, l’internaute avait souvent du mal à trouver l’information recherchée, alors même que celle-ci existait. D’autre part, la richesse, la complexité et l’évolutivité de la matière fiscale amenaient parfois l’internaute à se heurter à des textes difficilement compréhensibles pour un non-initié.

L’utilisateur au centre de la démarche
La principale innovation de ce nouveau site réside dès lors dans l’organisation de la matière. Alors que l’information était déclinée jusqu’à présent selon une logique fondée sur le fonctionnement de l’administration (impôts des particuliers, impôts des personnes morales, impôt à la source, etc.), la nouvelle arborescence part de la situation de l’internaute, pour l’orienter ensuite vers le type de prestation qu’il recherche.

Ainsi, selon que l’on est un particulier salarié, un indépendant, une société ou un employeur de personnes imposées à la source, le nouveau site propose un espace dédié au sein duquel chacun trouvera la ou les prestations qui l’intéressent, par le biais de menus déroulants simples et compréhensibles.
Toujours pour faciliter la prise d’information, l’ensemble des textes en ligne ont fait l’objet d’une réécriture, suivie d’une relecture par des personnes éloignées du domaine de la fiscalité, de manière à les rendre aussi accessibles que possible.

Prestations en ligne en évidence
Autre nouveauté du site: la mise en évidence, à tous les niveaux de navigation, des services et prestations qui peuvent être demandés ou obtenus en ligne. Les prestations proposées via internet sont déjà nombreuses, qu’il s’agisse de poser une question relative à sa situation personnelle, de solliciter un délai pour le retour de la déclaration, ou d’estimer l’impôt à payer au moyen d’une calculette.

A noter que dans le cadre du développement de l’administration en ligne (AeL) au sein de l’Etat, le site de l’AFC va s’enrichir de nouvelles prestations en ligne au fil des mois à venir, notamment la saisie et l’envoi de la déclaration fiscale via internet, la possibilité de demander la modification de ses acomptes provisionnels, celle de solliciter un délai pour le paiement de son impôt, ou de consulter son compte.

Un index alphabétique offre un moyen supplémentaire de trouver la prestation recherchée, et une rubrique de « FAQ » complète l’aide fournie aux internautes. On relèvera encore un accès facilité aux principaux textes de législation fiscale, et une forte mise en évidence des actualités relatives aux impôts. Une newsletter électronique sera en outre créée prochainement, à laquelle chacun pourra s’inscrire pour être informé des actualités en matière d’impôts et de fiscalité, et un espace dédié aux partenaires professionnels de l’AFC sera créé.
Le site de l’AFC est appelé à évoluer en permanence. L’administration fiscale compte sur le « feedback » de ses utilisateurs pour améliorer ses prestations à partir de leurs remarques et suggestions.

img11997.jpg

Le site internet des impôts fait peau neuve.