Le Papiliorama a inauguré le 19 mai 2011 la première étape d’une importante extension de ses aménagements extérieurs : le Parcours des Singes « du Ouistiti au Gorille ». Ce complément à la place de jeux naturelle existante consiste en un parcours pour les enfants, à réaliser sans poser un pied au sol. Il demande donc adresse et équilibre. En plus d’être amusant, ce parcours est des plus didactiques puisqu’il présente une vingtaine d’espèces de singes du monde, du plus petit au plus grand. Chaque panneau permet de découvrir une espèce, une anecdote à son sujet et surtout les dangers qui pèsent sur elle.

L’inauguration de cette étape a permis au directeur Caspar Bijleveld non seulement de rappeler l’historique de tout ce qui a été construit depuis l’installation du centre tropical à Kerzers, mais également de présenter les aménagements qui suivront, regroupés sous le nom de Kerzers Beach : un immense étang-piscine doté d’une falaise à oiseaux, une plage de sable munie d’un bassin pour petits enfants, une zone de restauration « palapa » de style mexicain, de même qu’une place de détente munie de grills. Le nouveau Kerzers Beach offrira aux visiteurs la possibilité, par jour de beau temps, de se détendre entre deux visites d’exposition. Les aménagements extérieurs de la Fondation Papiliorama sont réalisés grâce au soutien généreux et de longue date de la Fondation Hans Wilsdorf de Genève.

img17221.jpg

le Parcours des Singes « du Ouistiti au Gorille »