En marge de l’exposition Supervolcan, le Muséum présente 15 photographies de Paul-Edouard Bernard de Lajartre sur le Piton de la Fournaise.
L’île de la Réunion avec ses deux volcans, le Piton des Neiges (3069 m) aujourd’hui endormi et le Piton de la Fournaise (2632 m), est un lieu de prédilection pour les volcanologues.

Le Piton de la Fournaise s’est édifié sur le flanc sud-est du Piton des Neiges, il y a plus de 500’000 ans. Son cône actuel, dans une caldeira (grand cratère d’effondrement) formée lors de la dernière grande éruption il y a environ 4500 ans, est constitué par l’empilement de coulées de laves et des couches de scories.

Depuis deux siècles, il y a en moyenne une éruption par an. Des cratères situés sur le flanc du Piton de la Fournaise jaillissent des coulées de laves qui atteignent parfois la mer. Quand une éruption est pressentie, l’observatoire de volcanologie prévient les autorités qui prennent alors les mesures appropriées pour avertir et protéger la population réunionnaise.

Le volcan est situé au cœur du parc national de la Réunion, créé en 2007 et inscrit en 2010 sur la liste du patrimoine mondial par l’Unesco.
Paul-Edouard Bernard de Lajartre, un grand passionné de volcans, consacre la majeure partie de son travail de photographe aux éruptions spectaculaires du Piton de La Fournaise. Il a découvert ce volcan en 1992, grâce au cinéaste Alain Gerente qui filme depuis plus de 40 ans ses éruptions. Ses oeuvres se trouvent chez des collectionneurs privés du monde entier ou sont exposées dans des musées (comme par exemple actuellement dans Supervolcan).

Entrée libre. 3e étage.

Remarque: Deux documentaires d’Alain Gerente sur le Piton de la Fournaise sont au programme du ciné-samedi d’avril (L’éruption du siècle: Piton de La Fournaise) et le ciné-dimanche de mai (Au coeur de la Fournaise). 15h. Salle de conférence du Muséum. Entrée libre.

img17084.jpg

Le Piton de la Fournaise s’est édifié sur le flanc sud-est du Piton des Neiges, il y a plus de 500’000 ans.