Le premier centre nature de Suisse fête ses 40 ans

par | 13 Juin 2016

Le glacier d’Aletsch a reculé de 1’300 mètres depuis l’inauguration du Centre Pro Natura d’Aletsch en 1976. En revanche, Riederalp compte 4’000 lits touristiques de plus, même si environ la moitié sont des «lits froids». La transformation de la région d’Aletsch est le fil rouge de la 40e saison qui s’ouvre au Centre Pro Natura d’Aletsch. Comme les nombreuses excursions et manifestations qui auront lieu jusqu’au 16 octobre 2016, une exposition réalisée spécialement pour l’anniversaire du premier centre nature de Suisse explore cette transformation.

Pro Natura a racheté en 1973 la Villa Cassel. La demeure a été construite au début du 20e siècle comme résidence mondaine d’été du riche Anglais Sir Ernest Cassel, puis utilisée comme hôtel pendant des dizaines d’années après sa mort. Le but de Pro Natura était de créer à Riederalp le premier centre de protection de la nature de Suisse en prenant pour modèles les «Field Study Centers» anglais et les «Visitor Centers» des parcs nationaux américains. C’est le 10 juillet 1976 que le Centre Pro Natura d’Aletsch a ouvert ses portes pour la première fois.

40 années pleines de changements

Le centre s’est sans cesse développé et adapté aux besoins de ses visiteurs. Le paysage de la région d’Aletsch a lui aussi beaucoup changé, et c’est pourquoi le Centre Pro Natura d’Aletsch a réalisé pour son anniversaire l’exposition «40 ans du Centre Pro Natura d‘Aletsch – Un voyage dans le temps dans la région d’Aletsch». Il ne s’agit là ni de statistiques ni d’une rétrospective nostalgique. C’est l’impressionnante transformation du paysage d’Aletsch qui est au centre de cette exposition. Ses différents éléments ont pour but d’aiguiser le regard sur le présent et d’inciter à réfléchir à l’avenir.

Exemple: fonte du glacier – réchauffement climatique

Le grand glacier d’Aletsch a reculé de plus de 1’300 mètres au cours des 40 dernières années. L’exposition anniversaire montre la rapidité avec laquelle la glace du plus grand glacier des Alpes a fondu et tente aussi une projection dans le futur.

La transformation du paysage est tout aussi importante, comme le montre l’exemple de Riederalp. Passant de 2’213 à 6’000, le nombre de lits touristiques a triplé entre 1976 et 2016. Le nombre de nuitées n’a cependant pas suivi cette fulgurante augmentation: plus de la moitié reste des «lits froids» situés dans des résidences secondaires inoccupées.

Exemple: le cerf

Alors qu’il y a 40 ans cette espèce n’apparaissait que sporadiquement dans la réserve naturelle, sa population a maintenant atteint une telle dimension qu’elle a un impact négatif sur le rajeunissement naturel des mélèzes et des aroles de la forêt d’Aletsch.

Avec de nombreux autres thèmes, l’exposition anniversaire du Centre Pro Natura d’Aletsch est un passionnant voyage dans le temps et la région d’Aletsch. Elle offre aux enfants comme aux adultes de nombreuses possibilités de découvertes.

img21283.jpg

© Centre Pro Natura d’Aletsch / Pascal Gertschen

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez également :

Publicité

Pin It on Pinterest