Le prix du bonheur

par | 27 janvier 2011

L’argent ne fait pas le bonheur, proclame le proverbe populaire. On croyait jusque là cette sentence inventée par les privilégiés de ce monde pour éviter que le peuple ne vienne réclamer une trop grosse part du gâteau. Le pendant de cette situation étant qu’une fois le subterfuge découvert, chacun d’entre nous se met à rêver de rejoindre les rangs des fortunés, convaincu qu’un certain confort matériel ne nuit en rien au plaisir d’être sur terre.

Mais voilà qu’une récente étude, réalisée par deux chercheurs américains, apporte un éclairage nouveau sur la question et nous apprend que l’adage n’est peut être pas si erroné. En effet, en passant au crible les habitudes d’un millier d’individus aux niveaux de revenus variés, ils se sont aperçus que les plus riches n’étaient pas forcément les plus satisfaits. Les explications, multiples, révèlent d’ailleurs bien la véritable nature de l’homme. Ainsi la première cause semble être l’accoutumance : on s’habitue à un certain niveau de vie et il devient alors de plus en plus difficile de goûter aux petits plaisirs de l’existence. En d’autre terme, la richesse rendrait insensible à la délectation.

L’analyse précise quand même que la remarque n’est pas valable en dessous d’un certain seuil de pauvreté. De fait, certaines situations de détresse sont par trop inconfortables pour permettre tout épanouissement personnel et l’amélioration du bien-être reste alors directement liée à l’élévation du salaire. Effectivement, on aura beau répéter à la pauvre mère célibataire et chômeuse que le désir crée le rêve quand la possession engendre l’ennui, il y a peu de chance que le message soit apprécié.

Enfin, l’étude ne précise pas si une perte de revenu ou de capital peut finalement se traduire par un supplément de bonheur. Un ancien riche devient il plus heureux s’il renonce à sa fortune ?

Zine el-Abidine Ben Ali et Leila Trabelsi ne le sauront peut-être jamais. En fuyant leur pays avec 1,5 tonnes d’or et de nombreux placements à l’étranger, l’ancien couple présidentiel tunisien a décidé de changer de vie. Pas de niveau de vie.

0 commentaires

Découvrez également :

BioTech : Olgram démarre une levée de fonds

La biotech d’Archamps vient de franchir un cap dans le développement de son traitement destiné à lutter contre l’immuno-dépression. C’est une algue que les Bretons ont l’habitude de donner à leurs animaux d’élevage pour leur faire du bien. Intrigué, Hervé Balusson,...

LIRE LA SUITE

Reprise d’entreprise | Histoire d’O (74)

Une reprise d'entreprise réussie s'anticipe et se prépare. Pour bien commencer, vous devez mûrir votre projet de reprise d'entreprise. Cette réflexion doit vous amener à analyser vos motivations et vos objectifs, bien définir votre projet en listant vos critères de...

LIRE LA SUITE

Publicité

PUBLIEZ VOTRE ANNONCE LÉGALE EN LIGNE

Devis immédiat 24h/24
Attestation parution par mail
Paiement CB sécurisé

ANNONCES LÉGALES WEB

Consultez les annonces légales publiées sur notre site habilitées par la Préfecture >>

VENTES AUX ENCHÈRES

Consultez nos ventes aux enchères immobilières >>

publicité

abonnement

TESTEZ LE PREMIUM

3.50€ pour 1 semaine
Paiement CB sécurisé
Déblocage immédiat
Tous les articles premium

publicité

ARTICLES LES + LUS