Le réseau de boulangeries Le P’tit Prince créé par Gilles Desplanches a organisé une opération de street marketing le 28 août dernier. Patricia Desplanches son ex-femme et directrice commerciale du réseau, revient sur cette journée qui va faire un heureux… sur un vélo électrique.

Patricia Desplanches, pouvez-vous nous en dire un peu plus sur vous et votre métier?
L’histoire des boulangeries Gilles Desplanches a débuté le 1er août 1987 à Hermance avec l’ouverture de notre premier point de vente. Un an après, jour pour jour, nous avons inauguré une boulangerie-tea-room aux Eaux-Vives. Ensuite, en novembre 1989, nous nous sommes implantés à Carouge, et depuis, nous avons continué notre progression. En décembre 1999, nous nous sommes installés au centre ville en ouvrant la confiserie Gilles Desplanches. En 2001 nous avons ouvert notre première boulangerie Le P’tit Prince que nous avons franchisé en 2004 et depuis l’été 2008 j’assume la direction commerciale des P’tit Prince.

D’où vous est venue l’idée de cette opération street marketing du 28 août dernier?
L’opération reposait sur la distribution de flyers à mettre sur les vélos en ville de Genève et de Lausanne. Le flyer offrait une petite promotion sur une salade et invitait à participer à un jeu-concours. Il suffit de déposer le coupon-réponse dans l’un des magasins Le P’tt Prince. Le concours est encore ouvert jusqu’au 30 septembre 2009. Le nom du gagnant du prix, un vélo électrique Scoobike d’une valeur de CHF 3700.- paraîtra sur notre site internet www.ptitprince.ch le 5 octobre prochain. Pour cette action, nous avons obtenu un partenariat avec le TCS et la Société Scoobike qui a également prêté les vélos électriques qui ont permis d’effectuer la distribution des flyers.

Pourquoi une action dont la trame est la mobilité douce et l’éco-mobilité?
L’idée de ce concours est de faire la promotion de notre réseau Le P’tit Prince en même temps qu’un petit geste de sensibilisation à l’éco-mobilité. Dans la même lignée, au printemps 2009 et sur la base du volontariat, Le P’tit Prince a signé avec la Ville de Genève un éco-contrat qui invite nos collaborateurs à limiter la distribution de cartonnage et de plastique. C’est notre petit geste à nous pour la protection de l’environnement et c’est une façon de faire prendre conscience à tout un chacun de la nécessité de faire attention à notre écologie.

Qu’attendiez-vous de cette opération?
C’était un moyen de faire une publicité à notre image : dynamique, innovante, en adéquation avec notre engagement pour l’environnement.

Et le bilan?
Très positif, à tous égards! Nos clients nous ont vivement félicités pour notre engagement citoyen. Nos partenaires franchisés ont vraiment apprécié cette idée de publicité originale qui a été accueillie avec un grand enthousiasme par la clientèle. Cela a permis de mieux présenter les atouts de notre réseau.

Quelle est l’actualité de votre réseau de franchise Le P’tit Prince?
Comme on le dirait d’un enfant: il se porte à merveille et qu’est-ce qu’il grandit!
Chaque jour, nous faisons évoluer nos assortiments et nous nous efforçons de proposer des offres inédites qui permettent à notre clientèle de se restaurer pour 15.-à 20.- avec des produits de première qualité, réalisés par des professionnels.
Actuellement, nous sommes à la recherche de nouveaux partenaires pour notre réseau, alors avis aux gens entreprenants!

Qui dois-je être pour devenir franchisé?
L’important, pour ouvrir un P’tit Prince, est d’avoir l’esprit d’entreprise et d’aimer les contacts humains. Il n’est pas nécessaire d’être un professionnel de la boulangerie, nous vous permettrons de le devenir. Dans notre système de franchise, notre laboratoire principal du Petit-Lancy fournit une marchandise «à finir», de première qualité, égale dans tous nos points de vente. Les produits doivent être façonnés ou cuits sur place tout au long de la journée selon les besoins. Ce système permet ainsi à chaque franchisé de gérer sa fabrication en fonction des flux de clients et d’avoir du pain frais tout au long de la journée.

Y a-t-il un produit fétiche Le P’tit Prince?
La baguette princesse 100% biologique. C’est une recette que Gilles a trouvée dans de vieux livres de recettes qui appartenaient à son grand-père boulanger-pâtissier et qu’il a peaufinée. Il s’agit d’une idée d’inspiration française accomodée avec des farines suisses. 100% des ingrédients sont bio.

img13794.jpg

Patricia Desplanches, directrice commerciale du réseau « Le P’tit Prince »