4’700 entreprises, près de 32’000 emplois… Etablissements bancaires, gérants de fortune indépendants, assureurs, fiduciaires, avocats, notaires, et des centaines de sociétés financières et de brokers conjuguent leurs compétences, contribuant à la reconnaissance internationale de «la Place Financière de Genève». Son directeur, Steve Bernard, nous en dévoile les grandes lignes.

Genève reste-t-elle une place attractive pour les milieux bancaires?
Notre ville reste en effet très attractive pour toute entité active dans la gestion des patrimoines. On constate qu’au-delà de la clientèle privée traditionnelle (qui recourt à des services de private banking), les investisseurs institutionnels étrangers (fonds de pension ou d’assurance, fonds mutuels) s’adressent de manière croissante aux acteurs de notre place financière. Cette tendance confirme notre compétence dans le domaine plus général de l’asset management.

Constate-t-on un autre type de développement?
Oui, dans le domaine du commerce international des matières premières, en particulier le pétrole et ses dérivés, mais aussi les grandes céréales, le sucre, le riz ou les métaux non ferreux, Genève devient une place de choix, rivalisant avec celle de Londres. Dans le financement de ces transactions, des banques de la place genevoise comme BNP Paribas, le Crédit Agricole, le Credit Suisse, UBS, la BCGE et quelques autres établissements également présents ici en font l’un des acteurs principaux sur le plan mondial.

Quels sont les atouts de notre ville?
Le succès appelle le succès et favorise la venue de nouveaux acteurs. Compétence, expérience, savoir faire ont de tout temps été des atouts pour nos banquiers qui doivent de surcroît répondre à des besoins relativement récents: microfinance, hedge funds, private equity, philanthropie, investissements socialement responsables (SRI), etc. Le cas échéant, ils s’appuient sur des réseaux multiples et transnationaux, permettant de satisfaire au mieux des clientèles provenant des quatre coins de la planète.

img6506.jpg

Steve Bernard, directeur de la Place Financière de Genève.