L’enfant éternel se déploie comme une histoire d’amour dont l’héroïne est une petite fille infiniment aimante, infiniment aimée. Pauline a trois ans. Le récit commence dans le blanc de la neige et se termine dans le blanc de la mort. Une année se passe dans l’espoir d’une guérison, parce que bien sûr, il n’y a que les autres qui meurent… Pour de plus amples informations, vous pouvez consulter le site suivant: http://www.lepoche.ch

Dates: 18.02.2008 – 16.03.2008
lundi, vendredi, samedi à 20:30
mercredi, jeudi à 19:00
dimanche à 17:00
pas le mardi
Au: Théâtre Le Poche
rue du Cheval-Blanc 7
1204 Genève

img8286.jpg

La pièce se tient au Théâtre le Poche jusqu’au 16 mars prochain.