Professeur par vocation, l' »enseigneur » commet l’irréparable. Après cinq années de prison, il bénéficie d’un régime spécial, et depuis, il raconte son expérience de prof.

Extrait
« Le prof n’est plus un être humain… Pour mon père au village, il y avait le maire, le curé et l’instituteur: le dieu de la cité, le dieu des âmes et le dieu des esprits… Aujourd’hui les hommes ont brûlé leurs dieux: ils ont détruit leur cité, vendu leur âme et perdu l’esprit. » … « Il nous faut des profs, papa. Des vrais. Pas des assassins qui nous tuent à coups de résignations ».

Date: 22.06.2008
dimanche à 19:00 jusqu’à 20:30
Au: Contretemps
2, rue des Savoises

img9703.jpg

Réalisation: Cie Ani’mots.
Mise en scène: Philippe Carrat.
Jeu: Alain Bonaire.