Le Mamco, la Haute école d’art et de design – Genève et le département d’histoirede l’art de l’Université de Genève organisent conjointement pendant l’année 2009trois journées d’échanges et de débats autour des arts incohérents, cette «académie du dérisoire» apparue à la fin du XIXe siècle et qui défraya la chronique. Chaque institution organisatrice accueillera tour à tour une de ces journées qui rassemblera artistes, universitaires et chercheurs autour dun thème défini.

Entre 1882 et 1893, les membres des arts incohérents organisèrent des évènements extravagants. Leurs expositions rassemblaient artistes et néophytes sous la bannière de la provocation humoristique et présentaient des monochromes, des sculptures de fromage ou des peintures sur animal vivant. La profusion, la variété et l’originalité de leurs créations leur donnent une place de choix dans la chronique des artistes vraiment novateurs au point qu’étudier aujourdhui tout ce que les incohérents ont inventé il y a un siècle crée un sentiment de vertige : combien de gestes, de provocations, d’attitudes forgées dans leur mouvance ne sont-ils pas devenus, plusieurs décennies après l’apparition de ce qui s’apparente à un vaste éclat de rire, monnaie courante dans l’art ?
Forts de ce constat, le Mamco, la HEAD – Genève et le département d’histoire de l’art de l’Université de Genève ont décidé de proposer à un large public des outils d’analyse et de compréhension de ces arts si peu orthodoxes.

La première journée d’étude est organisée au Mamco le mercredi 25 février, de 9h30 à 17h30 (entrée libre, sans inscription). Elle proposera un recentrage historique et abordera l’incontournable question de l’«avant-gardisme» de ce mouvement à travers les interventions de Catherine Charpin, historienne de l’art, responsable scientifiquedes trois journées d’étude consacrées aux arts incohérents; Daniel Grojnowski,professeur émérite à l’Université Paris VII, Denis Diderot; Denys Riout, professeur émérite d’histoire de l’art moderne et contemporain, Université Paris 1 — PanthéonSorbonne; Bertrand Tillier, docteur en histoire de l’art et maître de conférences l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne; Phillip Dennis Cate, directeur émérite du Jane Voorhees Zimmerli Art Museum (USA); Christian Bernard, directeur du Mamco et enfin Frédéric Roux, artiste et écrivain.

Programme des trois journées d’étude et de rencontres autour des arts
incohérents :

– Mercredi 25 février 2009 de 9h30 à 17h30 au Mamco: «recentrage historique et avant-gardisme des Incohérents» .

– Mercredi 1er avril 2009 de 10h à 18h à la HEAD – Genève. La deuxième journée
proposera de revisiter les arts incohérents à la lumière des courants artistiques postérieurs et des interventions d’artistes contemporains.

– Samedi 7 novembre 2009 de 10h à 18h à l’Université de Genève. La dernière
journée interrogera plus particulièrement les relations entre arts incohérents et performances artistiques.

img11694.jpg

ES ARTS INCOHERENTS
Trois journées d’étude et de rencontres.