Amazon, Google et Apple dominent déjà le marché de la reconnaissance vocale. Mais des startups européennes trouvent dans le marché des entreprises des débouchés prometteurs.

Lire l'article originel >>