Un nouveau rapport du WWF révèle que les contaminants environnementaux sont responsables de l’extinction des derniers dauphins du Mékong. A l’heure actuelle, il ne reste en effet plus que 70 spécimens de cette espèce sur un tronçon de 190 km situé entre le Cambodge et le Laos. Si aucune action n’est entreprise rapidement, ces dauphins sont voués à disparaître bientôt.

Au cours des cinq dernières années, 88 dauphins ont été retrouvés morts dans le Mékong. Plus de 60 % d’entre eux étaient de jeunes animaux âgés de moins de deux semaines. A l’origine de cette disparition dramatique, l’importante pollution des eaux par les contaminants environnementaux, comme le confirme un nouveau rapport du WWF Cambodge.

Les autopsies pratiquées par les chercheurs sur les dauphins ont révélé la présence de résidus toxiques de pesticides comme le DDT, ainsi que de polluants environnementaux organiques, tels que le PCB, substance cancérigène interdite dans le monde entier. D’importantes concentrations de mercure, probablement dégagées par l’exploitation des mines aurifères, ont par ailleurs été trouvées. Les polluants présents dans le fleuve détruisent le système immunitaire des dauphins, qui décèdent ensuite de maladies bactériennes, comme le rapporte l’étude du WWF. Ces polluants constituent d’ailleurs une menace non seulement pour les dauphins, mais aussi pour les personnes vivant au bord du fleuve, dont elles consomment l’eau et les poissons.

En raison du taux de mortalité élevé des jeunes, les populations de dauphins déclinent de façon dramatique. Selon les estimations actuelles, il ne resterait plus que 70 individus dans le Mékong. «Seule une intervention résolue garantira une chance de survie pour cette espèce», déclare Doris Calegari, spécialiste en protection des espèces au WWF Suisse. «Nous soutenons un programme local de prévention du WWF Cambodge, qui entend améliorer l’état de santé des dauphins. Une mesure nécessaire, mais insuffisante: il faut également réduire drastiquement le niveau des contaminants dans le fleuve». Ceci ne sera possible qu’avec un appui renforcé des autorités locales.

img13140.jpg

Les dauphins d’eau douce menacés d’extinction.