Genève est un centre économique qui a su se diversifier avec succès, en s’appuyant sur l’excellence acquise dans plusieurs domaines. Aujourd’hui il s’agit de maximiser les atouts de la diversification et renforcer les liens qui unissent différents secteurs.

A l’évocation de Genève, plusieurs aspects viennent immédiatement à l’esprit. La banque privée, la Genève internationale ou encore l’horlogerie de luxe sont souvant citées en tant que «joyaux» de notre économie. Ceci est parfaitement vrai et reste toujours d’actualité. Ces secteurs représentent, pour ainsi dire, les «piliers» de l’économie de la région. L’expertise bancaire est, bien sûr, pour beaucoup dans l’installation de nombreuses activités complexes, qui nécessitent de s’appuyer sur des services de haut niveau.

Diversification stratégique
Genève a su diversifier considérablement son tissu économique au fil du temps. Cette diversification représente un atout de premier plan pour le développement de la région et elle est loin d’être chaotique. A contrario, elle constitue un processus logique et stratégique, dans lequel les secteurs à forte valeur ajoutée jouent naturellement un rôle crucial. L’Office de la Promotion Economique de Genève et son réseau contribuent à rendre ce processus effectif et transparent, de sorte à ce que la «Lake Geneva Region» toute entière puisse déployer tout son potentiel dans les années à venir.

L’exemple du négoce
Dans sa diversification Genève a su exploiter de nombreux atouts. Carrefour européen et place commerciale privilégiée depuis le Moyen Age, elle a plus récemment développé une expertise internationale en négoce des matières premières. Cette spécialisation a grandement capitalisé sur les secteurs existants, notamment les services financiers, ainsi que l’image de Genève en tant que place neutre de dialogue. Le résultat de cette spécialisation, qui a véritablement débuté dans les années 50, est pleinement visible aujourd’hui. La dernière manifestation du domaine, «Global Grain 2007», en témoigne. Avec un niveau de participation record, l’événement se dessine aujourd’hui comme un «incontournable» dans le négoce céréalier. Autre succès – le forum «Geneva-In-Sight» qui a su rassembler les plus grands acteurs du trading. Il va sans dire que si ces manifestations ont autant de succès c’est aussi parce que les professionnels sont, pour une grande part, présents à Genève de façon permanente avec des centres de négoce, d’affrètement, etc.

La richesse actuelle de ce secteur contribue, en retour, au développement des secteurs «fondamentaux». Genève est devenue, grâce à l’apport du trading, une des principales places mondiales en matière de financement des opérations de négoce. Un avantage qui a des répercutions importantes à terme: renforcement de l’offre de services financiers, développement de nouveaux métiers, renforcement des services pour le négoce, …

Une veille active
Dans ce domaine, comme dans bien d’autres, la Promotion Economique de Genève joue un rôle structurant. Elle contribue, bien sûr, à promouvoir la valeur de la place genevoise pour y installer de nouvelles entreprises qui, en retour, renforcent la réputation de Genève. Mais le travail de l’OPEG ne s’arrête pas là. Son rôle consiste également à accompagner le développement des entreprises établies, à identifier et comprendre leurs préoccupations et, en dernier lieu, à mettre au point des solutions adaptées aux nouveaux besoins. Ce travail se réalise également en partenariat avec la GTSA (Geneva Trading and Shipping Association). Cette dernière représente les intérêts du secteur et collabore à de nombreux projets, notamment dans le domaine de l’adéquation de la formation pour le négoce. C’est au travers de ce processus de dialogue et d’itération constante que notre région arrivera à sauvegarder et développer ses compétences.

img7290.jpg

Par, Irina Sakharova Quitt, Adjointe au Délégué, OPEG