Après deux reculs semestriels successifs, l’indice genevois des prix de la construction progresse de 2,1 % entre octobre 2005 et avril 2006. En glissement annuel, soit entre avril 2005 et avril 2006, les prix augmentent de 1,6 % (il y a un an, ce glissement était de + 1,3 %).

Causes : augmentation des prix des matériaux et du pétrole
L’évolution positive des prix trouve son origine dans l’augmentation des prix des matériaux, tels que le cuivre, l’aluminium ou l’acier, utilisés notamment dans les travaux d’installations électriques et sanitaires entrepris dans le secteur du bâtiment, ainsi que dans le renchérissement du pétrole et de ses dérivés (enrobés bitumineux), qui entrent pour une part importante dans les travaux de superstructure propres à la construction de routes (couches de fondation, pavages, bordures et revêtements).

Légère reprise des affaires
L’augmentation de ce semestre est également influencée par la légère reprise de la marche des affaires constatée dans le gros oeuvre du bâtiment et les travaux d’installations (électricité, sanitaires, chauffage, climatisation).
Dans le secteur du bâtiment, tous types d’opération ou d’ouvrage confondus, la majoration des prix atteint 2,2 % en six mois (+ 2,3 % en un an). Dans ce secteur, l’augmentation semestrielle la plus forte concerne les travaux de rénovation d’immeubles d’habitation de plusieurs logements, qui
renchérissent de 2,7 % (+ 2,7 % en un an également). Dans la construction d’immeubles administratifs et la construction d’immeubles d’habitation de plusieurs logements, la hausse des prix se fixe à 2,0 % (respectivement, + 1,8 % et + 2,1 % en un an).

Secteur du génie civil
Dans le secteur du génie civil, l’augmentation des prix est moins marquée que dans celui du bâtiment : + 1,6 % en six mois, – 0,6 % en un an. Les prix demeurent quasi inchangés en six mois dans la construction de passages inférieurs en béton armé (+ 0,1 %; – 3,4 % en un an). En revanche, dans
la construction de routes, ils progressent sensiblement en six mois (+ 3,2 %; + 2,3 % en un an).

img209.jpg

L’indice genevois des prix de la construction progresse de 2,1 % entre octobre 2005 et avril 2006